Aiko Chihira, la première femme humanoïde

Baptisée Aiko Chihira par Toshiba, son créateurs, ce nouveau robot humanoïde a l'apparence d'une femme.
Animée par 43 moteurs, elle parle en anglais et en japonais et est aussi capable de parler en langage des signes. C'est d'ailleurs cette dernière particularité qui justifierait son apparence humaine, selon des créateurs.
 
Son visage est à ce point expressif que cela en devient effrayant. En la regardant, on peut lire sur ses traits des expressions de colère, de joie ou encore de tristesse, sans compter que ses gestes affichent une fluidité naturelle que ne possèdent pas les autres robots.
 
Le design est tout aussi bluffant: de l'implantation des cheveux à la peau, tout ici ressemble à un humain. Sous cette peau point de matière organique mais des moteurs dont 15 uniquement au niveau du visage qui oeuvrent à créer les expressions faciales. Une avancée technologique fascinante mais qui fait tout de même froid dans le dos.
Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4