« African Dreamer », l’expo colorée et pleine de finesse signée Médéric Turay

L’artiste ivoirien Médéric Turay a dévoilé le 7 décembre son exposition « African Dreamer » à la Galerie 38 de Casablanca. Un premier show solo qui a été tout simplement à la hauteur des attentes.

 

L’artiste ivoirien Médéric Turay a laissé sa « trace » à Casablanca, comme il aime qualifier sa signature. Il s’est littéralement approprié la Galerie 38, en y accrochant ses toiles, en y éparpillant ses sculptures et en y peignant même parfois sur les murs. Il a également combiné avec justesse les matériaux traditionnels aux techniques modernes : il construit, découpe, accumule, compose avec énergie et spontanéité des instants de vie. Un travail plein de finesse et de couleur abordant l’« African Dreamer », thème et nom de cette nouvelle exposition. A travers ses créations, le street artiste veut redonner espoir aux Africains qui ne cherchent qu’une seule chose, à quitter leur continent.
À chaque regard, ses œuvres prennent ainsi vie et ses messages sont poignants. Médéric Turay a réussi à marquer les esprits et a attiré une foule d’amateurs d’art qui n’ont pas hésité un instant à découvrir les nouvelles créations de cet artiste contemporain les plus en vogue. Il a tout de même été élu, dès le début de sa carrière en 1999, « Meilleur Jeune Plasticien Artiste de l’Afrique de l’Ouest », avant de sillonner les Etats-Unis, plusieurs pays d’Europe et d’Afrique.
Il a également cumulé les distinctions et enchaîné les expositions notamment collectives au Maroc avec l’Afrique en Capitale, événement durant lequel il a réalisé deux immenses fresques sur la façade du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain et a « habillé » le tramway de Rabat et le train Casablanca/Rabat. En bref, « African Dreamer  » est l’exposition à ne pas manquer et à découvrir, encore et encore, jusqu’au 7 janvier.

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4