Affaire Servaty : vers une peine minimale

Huit ans après les faits, le procès de Philippe Servaty, alias "le pornographe d'Agadir", vient de s'ouvrir. Rappelez- vous, ce journaliste belge avait eu des relations sexuelles avec des jeunes Marocaines, auxquelles il avait promis le mariage.

Il avait ensuite diffusé sur Internet des photos d’elles dans des positions dégradantes. Le scandale éclate alors. Parmi les 80 femmes concernées, 13 ont porté plainte. Mais elles sont jetées en prison, tandis que Servaty est autorisé à rentrer en Belgique, où il est finalement poursuivi pour débauche et viol de mineurs. Mais à l’ouverture du procès en janvier dernier, l’accusation de viol est écartée et les juges ne requièrent qu’une peine de deux ans de prison avec sursis. Le verdict, déjà très controversé, sera rendu le 19 février.

Les créations d’Ibticem Larbi sont peuplées de femmes puissantes et de personnages de notre temps. À travers les histoires qu’elle
Du 2 au 10 août à Taghazout Bay, Seven PM offrira neuf jours de célébration, un line-up éclectique et une
Placée Sous Le Haut Patronage de Sa Majesté Le Roi Mohamed VI, que Dieu l’assiste, la Fondation Morocco Royal Tour
Le Marrakech Short Film Festival revient en force pour sa quatrième édition, prévue du 27 septembre au 2 octobre 2024
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4