L’art de la séduction : conseils d’une psy

La séduction est un art et une arme absolue. Quels en sont les codes ? Comment séduit-on aujourd’hui ? Les réponses Ghita Alami, psychologue.

Pour séduire un homme, une femme doit- elle se montrer faible et sans défense ? Un homme se doit-il d’être viril et ne pas montrer ses faiblesses ?

À mon sens il n’y a pas de règle de séduction que l’on pourrait attribuer à tous les hommes. C’est l’histoire de chacun qui forge sa personnalité et par conséquent ses choix de couple. Ce qui pourrait fortement séduire un homme pour qui le modèle féminin est la douceur pourrait en faire fuir un autre qui perçoit en la femme un symbole de force et de puissance.

Ce n’est pas tant une affaire de faiblesse que de critère de choix sélectif propre à chacun. Les études ont démontré que les hommes sont souvent plus séduits par une femme en bonne santé, prenant soin de sa  beauté et de sa féminité que par sa faiblesse.

 La virilité de l’homme elle est en effet un critère important pour beaucoup de femmes, mais il peut s’exprimer autant par une apparence physique comme un caractère bien forgé que par une capacité à soutenir sa famille et à être présent quand cela est nécessaire.

En matière de séduction, l’homme doit-il absolument conduire la danse ?

Mener la danse paraît important pour les femmes qui désirent un homme que l’on pourrait qualifier de dominant. D’un point de vue génétique, un homme  dominant aurait plus de chances de transmettre ses gènes. Tandis qu’une femme consacrerait plus  de temps à ses petits, ce qui impliquerait pour elle la recherche d’un géniteur homme de qualité. Un homme donc en mesure de mener la danse dés le début comme il le ferait plus tard pour sa famille. D’un point de vue sociologique, le contexte environnemental et familial impacte fortement cette attirance ou inversement.

Nous retrouvons certaines tribus marocaines et d’autres à travers le monde, où c’est la femme qui conduit la danse, et cela y est tout à fait naturel.

De même rien n’empêche une femme de séduire de prime abord si elle en ressent le désir et si l’homme lui indique par son comportement qu’il est ouvert à son approche. À ce niveau-là, c’est vraiment une question de sensibilité personnelle à mettre en lien avec l’idéal conjugal de chacun.

Pensez-vous qu’il y a deux manières d’entrevoir les relations amoureuses : une propre aux hommes et une autre pour les femmes ?

La perception des relations amoureuses n’est pas binaire. Elle ne diffère pas tant par le sexe de l’homme ou de la femme que par son histoire. Ce qui  définit cette manière d’entrevoir ce lien, c’est l’enfance vécue par cet homme, le style d’éducation parentale  reçu, ses expériences amoureuses antécédentes, les relations qu’il entretient avec ses proches, ses peurs et anxiété  concernant la vie de couple.

Il importe de comprendre de quelle manière celui-ci exprime il son amour, s’il est introverti, extraverti, s’il est en mesure de  communiquer par le verbal ou par les actes.

Qu’il soit homme ou qu’elle soit femme, chercher un conjoint, c’est vouloir vivre une relation  épanouissante empreinte d’amour et de respect.

 

 

 

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4