Hassan Baraka s’apprêter à traverser la Manche à la nage

Le célèbre athlète marocain Hassan Baraka se prépare à entrer de nouveau dans l'histoire. Après être devenu le premier Marocain à réaliser le "Défi des Deux Caps" (30 km sur la Côte d'Opale entre le Cap Gris Nez et le Cap Blanc Nez, aller-retour) le dimanche 26 mai 2024, Baraka vise désormais la traversée de la Manche en juillet prochain.

Hassan Baraka a accompli cet exploit remarquable en nageant 30 km en 7 heures et 20 minutes dans des conditions difficiles – avec des vagues de 1,20 mètre et des rafales de vent atteignant les 25 km/h, dans une eau à une température moyenne de 12-14 degrés Celsius sans combinaison néoprène. Ce défi, considéré par les nageurs comme « la Manche avant la Manche », a servi de préparation essentielle pour la traversée de la Manche prévue en juillet 2024.

Le 26 mai 2024, Hassan était présent sur la Côte d’Opale française pour affiner sa préparation pour la traversée de la Manche entre le Royaume-Uni et la France, connue comme l’Everest de la natation. Le défi des Deux Caps, entre les emblématiques Cap Gris Nez et Cap Blanc Nez, a été une manière pour lui de se préparer mentalement en visualisant la zone d’arrivée, souvent redoutée par les nageurs britanniques comme le « cimetière des nageurs » en raison des courants difficiles à surmonter après de longues heures de nage.

Hassan a affronté des conditions extrêmes et a établi le record de la traversée dans les conditions les plus difficiles, selon les organisateurs Arnaud Chassery (nageur ayant traversé cinq fois la Manche) et Patrice Chassery, le capitaine du bateau accompagnateur. En effet, il a dû nager sans combinaison néoprène dans une eau entre 12 et 14 degrés Celsius, enduit de graisse pour lutter contre le froid et le frottement de l’eau salée.

Il a également nagé avec un vent de force 4 sur l’échelle de Beaufort et des rafales atteignant les 25 km/h. Son mental et sa préparation étant au rendez-vous, il ne nous reste plus qu’à lui souhaiter bon vent pour juillet prochain, où il ambitionne de devenir le premier Marocain à conquérir l’Everest de la natation, la Manche à la nage entre le Royaume-Uni et la France.

Traverser la Manche à la nage entre le Royaume-Uni et la France représente un défi monumental pour tout nageur. La Manche est souvent froide, généralement entre 14 et 18 °C en été. L’hypothermie est un risque majeur.Les courants sont forts et imprévisibles, nécessitant une navigation précise. Les nageurs doivent souvent nager en zigzag pour compenser.Les vagues, les vents et les tempêtes peuvent rendre la nage extrêmement difficile.

C’est dans la douceur de vivre méditerranéenne que New Tangier présente une nouvelle collection fluide, acidulée et résolument décontractée. La
C’est l’été, les températures montent, quoi de mieux que de rester au frais et de binge watcher sur Netflix. Si
Si en 2023 une blessure a empêché, quelques jours seulement avant le début de la saison à Hawaï, "le lion
L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4