Visa For Music 2023 : L’incontournable rendez-vous musical

La 10ème édition du festival Visa For Music se tient du 22 au 25 novembre à Rabat. Au programme, des artistes exceptionnels issus de divers univers musicaux. Un Line up prometteur placé sous le signe de l’entraide et de la solidarité.

Créé en 2014, le festival Visa For Music est devenu un évènement incontournable dans le paysage culturel marocain, et un rendez-vous couru par les artistes et les professionnels de la filière musicale du monde entier (directeurs de festivals, agents, maisons de disque, programmateurs, institutions culturelles et fondations, médias et formateurs…). C’est aussi un tremplin pour les talents musicaux émergents, leur offrant une opportunité précieuse de se faire connaître auprès des professionnels de l’industrie musicale à l’échelle internationale.

La genèse de ce festival est partie d’un constat, nous explique Brahim El Mezned Directeur-Fondateur de Visa For Music. “En parcourant les marchés de la musique à travers le monde, je me suis rendu compte que l’Afrique est une source intarissable de plusieurs expressions musicales. Il était à mon sens important de développer un marché à l’échelle du continent”, dit-il. “Du fait que le Maroc est un hub géographiquement proche de l’Europe et de l’Afrique, il était évident pour moi d’organiser Visa For Music à Rabat”. 

Un festival éclectique et mixte  

Cette année encore, la programmation fait la part belle à tous les genres musicaux, du jazz à la musique folklorique mondiale, en passant par le monde urbain et l’acoustique. “La programmation de cette nouvelle édition est extrêmement riche. Il y aura des expressions musicales issues du milieu traditionnel et moderne. Côté artistes marocains, il y aura, entre autres, des groupes comme Aïta mon amour, Anwar, Nora Toutain,The Leila. Les artistes issus du continent Africain se nomment Adédèji du Nigeria, les Bantous de la Capitale, un groupe historique de la République du Congo, Harmony’s Bras Ban du Benin et bien d’autres groupes. Des États-Unis, nous accueillons le groupe Jamaaldeen Tacuma’s Grove Ala Maroc, Maruja Limon d’Espagne, DJ Phellix d’Iran…”, précise le Fondateur de ce festival cosmopolite. Au total, ce sont plus de 30 artistes qui ont été sélectionnés parmi plus 1500 candidatures reçues d’Amérique, d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Australie. Dans un format court (un showcase de 40 minutes) destiné avant tout aux professionnels, les artistes pourront donner à voir le meilleur de leur talent et le plus représentatif de leur création. Pour les départager, un jury trié sur le volet, composé cette année du Marocain Marwane Fachane, directeur général de la Fondation Hiba, du Tunisien Mohamed Ben Said, fondateur d’ACACIA Productions, de la Sénégalaise Oumy Régina Sambou, fondatrice et éditrice d’Africulturelle, du Libanais Nabil Canaan, cofondateur et directeur du centre culturel Station Beirut, ainsi que de la sud-africaine Violet Maila, chef de projets à la Fondation Music in Africa. Dans la démarche privilégiée par Visa For Music, les femmes sont toujours mises à l’honneur. “Le jury, mixte, prend en considération la question du genre et chaque anné, il y a une très forte présence féminine de haut niveau programmée”, explique, non sans fierté, Brahim El Mezned.

En soutien aux victimes du séisme 

Visa For Music 2023 sera aussi l’occasion de se rallier à une cause nationale. En signe de solidarité, l’intégralité des recettes de billetterie sera reversée au Fonds spécial 126, dédié à la gestion des conséquences du séisme d’Al Haouz. “Nous avons tous été bouleversés par la catastrophe qui a touché le Haut Atlas, et en tant que structure culturelle, nous avons décidé d’allouer la recette totale de la billetterie à la caisse des victimes du séisme”, explique Brahim El Mezned avec émotion. Rendez-vous est fixé à Rabat pour vivre le plein de musique, d’ateliers et de rencontres, sans oublier le forum et les rencontres professionnelles.

 

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4