La galerie Armando Cabral à NewYork expose les œuvres de Nadia Chellaoui

Armando Cabral célèbre les fêtes de fin d'année avec un partenariat unique et exclusif entre l'art et la mode en accueillant des œuvres d’art de l’artiste marocaine Nadia Chellaoui ainsi qu'une collection ultra exclusive de sacs à main en cuir.

Née à Rabat, l’art de Nadia Chellaoui s’embarque dans un voyage éloquent d’exploration divine, une quête pour déterrer les émotions les plus profondes. Résidant à Casablanca, sa vie est une multitude de rôles – d’assureur compétent à peintre habile et créateur de mode visionnaire. Le parcours artistique de Chellaoui témoigne de son esprit autodidacte.

“Il s’agit non seulement de ma première exposition à New York mais également d’une célébration de la passion qui nous unit Armando et moi. Armando, un fervent défenseur de l’art africain, partage la même flamme artistique qui anime mes créations. Collaborer avec lui pour cette exposition exceptionnelle est une fusion d’âmes artistiques, où la diversité de l’art africain trouve son écrin dans la métropole artistique qu’est New York. Dans son bel écrin, nos passions convergent pour créer une expérience artistique unique et vibrante. Cette collaboration m’emplie de bonheur, car elle va au-delà de l’art: elle tisse des liens entre cultures et aspirations, une harmonie qui se révèle dans chaque œuvre exposée”, explique Nadia Chellaoui.

L’histoire de Cabral est aussi unique et globale que celle de Nadia. Né en Guinée-Bissau, il a grandi au Portugal et a fait ses études à Londres. À l’université, il a été recruté et a commencé sa carrière de mannequin, voyageant dans le monde entier, pour finalement s’installer à New York et lancer sa marque éponyme en 2008. Mahogany Kora est un reflet clair de l’amour d’Armando pour les voyages, de ses expériences en tant que citoyen du monde et de la célébration de son propre héritage africain.

Caftan 2024 s'est conclu en beauté après quatre jours de célébration de l'élégance et de la richesse du caftan marocain.
Les détenteurs de passeport marocains peuvent se déplacer librement vers 73 pays étrangers sans besoin de demander un visa. Certaines
Voyager seule représente une façon de goûter à la liberté, de vivre ses envies sans entraves. Nadia Stoti, Travel blogger,
Pas question de s’ennuyer cet été à Casablanca. On s’arme de sa crème solaire, de son plus joli bikini et
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4