#Warri : une campagne de photos choc contre la censure de Facebook

Un collectif d’associations tunisiennes a lancé la campagne Warri en réponse à la censure par Facebook d’une photo d’un corps nu et tuméfié par les coups.

Tout a débuté quand l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a relayé, sur sa page Facebook, la photo d’une femme battue et blessée par les coups. Moins de trois minutes après la publication, Facebook a censuré l’image et fermé la page officielle de l’association. Le 9 décembre, en réponse à cette censure, un collectif d’associations tunisiennes de défense des droits des femmes a lancé #Warri (« montre » en Tunisien), une campagne de photos d’actrices tunisiennes nues et couvertes de coups. Avec ce slogan « la violence est plus grave que la nudité », cette campagne condamne la censure faite au nom de la morale, sans considération de contenu et de but de la publication de telles photos.

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4