Une marche « ordurière » pour la bonne cause

Jeune activiste américain, Rob Greenfield a lancé le projet « Trash Me » (Jette-moi) pour protester contre la quantité de déchets jetée quotidiennement. Chaque jour, il arpente les rues de New York avec les déchets qu'il consomme dans des sacs.

Afin de protester contre l’accumulation des ordures, Rob Greenfield a eu l’idée de sillonner la ville de New-York en portant les déchets et emballages de ce qu’il consomme chaque jour. Boîtes de conserves, emballages de burgers, gobelets de café, vieux magazines… le tout enfermé dans des sacs en plastique transparents. Le but est de sensibiliser ses compatriotes quand à la quantité énorme de déchets évacués quotidiennement. La cause environnementale a toujours suscité l’intérêt de ce jeune Américain. A travers sa campagne sur internet intitulée « The Food Waste Fiasco » (le fiasco du gaspillage alimentaire), il veut interpeller les internautes sur la faim et le gaspillage de la nourriture. « Nous vivons dans une époque où il est facile d’ignorer à quel point nos actions quotidiennes impactent notre communauté… ou même la terre entière. ». Ce projet qui a été entamé le 19 septembre prendra fin le 18 octobre. D’ici là, le poids total de son fardeau pourrait excéder les 60 kilos.

Le projet néerlandais-marocain « Urban Safar Tanja » est plus qu’une performance. C’est un spectacle itinérant, un voyage théâtral émotionnel
Hind Kharifi fait partie de ces illustratrices marocaines qui s’imposent sur la scène du design et du graphisme avec talent
C’est la gardienne de l’éthique des medias. Latifa Akharbach, ancienne journaliste et ex-diplomate, est à la tête de la Haute
C’est le weekend, rien de mieux que de découvrir la capitale économique sous un angle différent.  Rien de tel pour cela
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4