Tunisie: Deux marocains parmi les complices de l’attentat du Bardo

Deux marocains figurent parmi les présumés complices de l'attaque menée le 18 mars au musée du Bardo de Tunis.

Selon le ministre, en plus de ces quatre mis en cause, vingt-trois personnes suspectées de complicité avec les auteurs de l'attaque ont été arrêtées.

80% de la cellule terroriste impliquée dans l'attentat a été démantelé indique le ministre, Najem Gharsalli.

Toutes les personnes arrêtées, dont une femme notamment,  sont des Tunisiens. Deux Marocains, un Algérien et un Tunisien sont en fuite. Ce dernier, Maher Ben Mouldi Gaidi, est accusé d'avoir fourni les armes automatiques aux deux tireurs qui ont abattu 21 personnes.

Par ailleurs, le ministre a indiqué que «l'opération terroriste a été dirigée par le terroriste Lokmane Abou Sakhr», un chef jihadiste de nationalité algérienne considéré comme l'un des dirigeants de Okba Ibn Nafaa, le groupe jihadiste affilié à Al-Qaïda qui est pourchassé par l'armée depuis plus de deux ans dans les montagnes frontalières de l'Algérie.



Selon le ministre, les suspects se divisent en trois groupes : le «premier qui supervise, le 2ème qui planifie, le 3ème qui exécute».

Ghizlaine Badri Lahlou est curatrice et commissaire d’exposition de “Révélation de l’âme”, la nouvelle exposition de Rajae Lahlou à la
L’intimité du couple pendant le mois sacré est négligée. On croit bien à tort que spiritualité et sexualité ne peuvent
L’Atelier Saveurs nous propose pour ce Ramadan de belles recettes, inspirées d'une cuisine de grand-mère, pour sublimer la table
Dévoilé officiellement le 1er avril dans les rues de Casablanca le 1er avril, Yango Navigation promet une transformation radicale des
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4