Sting ressuscite le Bataclan

Le chanteur britannique Sting a inauguré le début d'une nouvelle ère pour le Bataclan, endeuillé et fermé depuis un an à la suite des attentats du 13 novembre 2015 qui ont coûté la vie à 90 personnes.

Il a fallu une minute de silence puis quelques mots avant que la musique ne retrouve sa place au Bataclan, fermé depuis un an suite aux attentats du 13 novembre 2015. De sa voix douce et mélodieuse, la star britannique a d’abord tenu à rendre hommage aux victimes. « Ce soir, nous avons deux choses à faire : d’abord, nous souvenir, honorer ceux qui ont perdu la vie dans l’attaque il y a un an. Ensuite, célébrer la vie et la musique que représente cette salle de spectacle historique ». Sting a ensuite ouvert son récital par son titre « Fragile ». Accompagné du trompettiste Ibrahim Maalouf, la star britannique a ensuite dédié son morceau « Inchallah » aux migrants qui traversent la Méditerranée en quête d’un avenir meilleur, insistant sur la portée de ce mot : « Une marque d’humilité, de courage et d’espoir. La chanson raconte l’histoire d’une famille partie sur un bateau. Je n’ai malheureusement pas de solution politique pour la crise des migrants mais, s’il y en a une, je pense qu’on peut la trouver en faisant preuve d’empathie. En s’imaginant sur ce bateau avec vos enfants et ceux que vous aimez ».

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4