Siham, 24 ans, chargée de produit

Pour entamer le printemps en beauté, Siham, fervente lectrice de notre magazine, a voulu se relooker. Une mise en beauté signée Carita.

Coiffure

Les cheveux de Siham sont méchés. Mais ses mèches sont cendrées et très claires. Jean-Pierre décide donc de casser la base de sa couleur pour pouvoir appliquer des mèches dorées et plus lumineuses tout en éclaircissant sa base naturelle d’un ton. S’agissant de la coupe, Jean-Pierre opte pour un carré légèrement plongeant. Pour le coiffage, un brushing suivi d’un coup de fer à boucler suffisent. Cette coupe permettra à Siham de se coiffer d’au moins deux façons différentes : en version bouclée et décontractée ou en version sophistiquée et structurée.

 

Maquillage

Après avoir démaquillé et hydraté la peau de notre modèle, Nadia applique un fond de teint de la carnation de la peau de Siham, et camoufle imperfections et cernes grâce à un correcteur et une poudre compacte. Elle maquille ensuite ses yeux en redessinant ses sourcils et en appliquant un fard à paupières rose sur l’extérieur de l’oeil qu’elle estompe vers l’intérieur. Elle trace après un trait d’eye-liner, puis termine par une touche de mascara noir sur les cils. Après avoir redessiné les lèvres au crayon, elle applique un rouge à lèvres et un gloss roses pour une bouche sensuelle.

Stylisme

En parfaite citadine, Siham porte un jean taille haute avec une ceinture en cuir marron et un top en coton légèrement décolleté.

Comme en avril il ne faut pas se découvrir d’un fil, un petit lainage est de rigueur. Le tout est associé à des chaussures plates en cuir marron patiné.

L’avis de Siham : “ J’adore ! La couleur est plus lumineuse et la coupe met d’avantage mon visage en valeur.”
Suite au succès retentissant des vitrines M’OTION à M Avenue, la première édition du concours M’OTION NextGen s'est tenue le
Elles brillent dans différents domaines et se distinguent par leur force, charisme et impact positif sur leur environnement. Les profils
Il y a urgence ! Il faut stimuler l’implication des femmes dans l’économie. Elle est au plus mal : 19,8%
“Assilah, ville de tous les amours...” est l’intitulé de l’exposition qui réunit onze artistes travaillant pour la plupart à Assilah.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4