Samira Brahmia et Emel Mathlouthi enchantent le public de Timitar

Pour la seconde soirée de sa programmation au théâtre de Verdure, le Festival Timitar, Signes et Culture a choisi de mettre en avant deux chanteuses maghrébines engagées. Il s’agit de Samira Brahmia et Emel Mathlouthi.

Le temps d’une soirée mémorable, le public a retenu son souffle et vécu au diapason de deux voix magiques venues de l’Algérie et de la Tunisie. D’abord, il y a eu Samira Brahmia qui a insufflé son énergie débordante et son dynamisme à la scène. Pendant une heure, l’artiste a offert un aperçu d’un répertoire riche qui mêle influences pop rock, chaâbi, et jeu maîtrisé des instruments. Accompagnée de sa guitare, elle enchaîne les mélodies et des chants auxquels sa voix assure une portée exceptionnelle.
La seconde artiste à enchanter le public au cours de cette soirée du jeudi 5 juillet n’est autre que la belle Emel Mathlouthi. La chanteuse tunisienne à la voix pure et cristalline a offert à un public subjugué un répertoire empreint de rock psychédélique, d’électronique et de chants arabes. Un pur moment de grâce salué par une standing ovation. À la fin de son tour de chant où l’émotion était palpable, le public lui a réclamé la chanson “Kelmiti hourra” (Ma parole est libre), la chanson qui est devenue l’hymne officiel de la révolution du Jasmin en Tunisie.

Le projet néerlandais-marocain « Urban Safar Tanja » est plus qu’une performance. C’est un spectacle itinérant, un voyage théâtral émotionnel
Hind Kharifi fait partie de ces illustratrices marocaines qui s’imposent sur la scène du design et du graphisme avec talent
C’est la gardienne de l’éthique des medias. Latifa Akharbach, ancienne journaliste et ex-diplomate, est à la tête de la Haute
C’est le weekend, rien de mieux que de découvrir la capitale économique sous un angle différent.  Rien de tel pour cela
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4