Retour en images et bilan du Festival L’Boulevard (photos)

Après les débordements du vendredi soir, la musique a repris ses droits pour offrir aux festivaliers le meilleur de la musique hip hop, rap et métal. Bilan et retour en images sur cette 20ème édition de L'Boulevard

 

Le spectacle des rappeurs El Grande Toto, Mobydick et Dollypran, programmé vendredi soir a attiré un nombre impressionnant de spectateurs. Bien au-delà des capacités d’accueil du R.U.C., espace où les concerts étaient programmés. Des scènes d’une grande violence ont eu lieu, mais comme l’ont souligné les organisateurs, « notre amour de la musique, nos efforts pour développer les arts urbains et notre foi en la jeunesse marocaine restent intacts.” Aussi, le bilan de cette  20e  édition de L’Boulevard qui s’est clôturée  dimanche 2 octobre au stade du R.U.C, sur un concert mémorable de Hoba Hoba Spirit, révèle que la musique est sortie gagnante. Sur les dix jours que compte le festival, six jours ont été consacrés à la performance live et à la scène, en commençant par la Compétition Tremplin, qui a pris place du 23 au 25 septembre et qui a sacré six groupes toutes catégories confondues (rap/hip hop, rock/metal et fusion et autres musiques actuelles) et une mention spéciale catégorie rap.

Les primés de cette 20e édition du Tremplin ont reçu un chèque de 10 000 DH pour les vainqueurs du 2e prix, et de 15 000 DH pour les lauréats  du 1er  prix. Ils gagnent également l’enregistrement de deux morceaux au Studio Hiba, partenaire de L’Boulevard. Du 26 au 29 septembre, des formations théoriques et pratiques ont également été dispensées aux vainqueurs, qui sont remontés sur la grande scène du R.U.C pour un second concert chacun lors de la deuxième partie du festival, du 30 septembre au 2 octobre.

Si la soirée du 30 septembre, qui était destinée à être une célébration du rap marocain, laisse un goût amer dans la bouche du public, de L’Boulevard et de ses artistes (voir encadré), les deux derniers jours du festival se sont déroulés dans les meilleures conditions. Le 1er octobre, Betweenatna ont offert un show tout en énergie et bonne humeur, les Togolais Arka’n Asrafokor ont prouvé que le Metal pouvait avoir des racines bien ancrées en Afrique et enfin, les Polonais Vader ont réuni des metalheads venus de tout le Maroc.

Dimanche 2 octobre, c’est une ambiance familiale et bon enfant qui a réuni petits et grands : des activités parallèles présentées dans l’espace souk associatif (cirque, danse, rencontres culturelles, visites pédagogiques, stands) aux concerts magiques de Jubantouja, l’Entourloop, Alborosie & Shengen Clan et Hoba Hoba Spirit, c’est sur une note positive, d’espoir et de musique, que s’achève cette 20e édition de L’Boulevard.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4