Quels sont les facteurs ou les situations qui mettent en danger la durée du couple ?

Entretien avec Chantal Emran, psychologue.

Qu’est-ce qui, le plus souvent, fait craquer les couples ?

Ce qui complique les choses au sein d’un couple est le manque de communication, de dialogue entre les partenaires. Il faut savoir en effet que la plupart des situations douloureuses ne peuvent être dépassées que si elles sont d’abord clarifiées, c’est-à-dire “parlées”. Car rien n’est pire que les situations qui deviennent des tunnels dans lesquels on ne voit plus rien, ni de ce que l’on ressent, ni de ce que l’autre ressent. Il existe évidemment des situations limites que rien ne pourra arranger : certaines maladies mentales, des degrés importants d’alcoolisme, la jalousie pathologique… ou encore la possessivité extrême qui ne permet pas à l’autre d’être autonome, puisqu’il doit être un objet à la disposition de l’autre. C’est intolérable car même si le couple a le désir d’être ensemble, de fusionner par moments, les besoins d’autonomie sont vitaux pour sa survie.

 

Existe-t-il des situations ou des comportements plus courants qui sont impardonnables pour certaines personnes ?

Ceux qui sont capables d’un amour indéfectible sont capables de tout pardonner. Que ce soit des infidélités à répétition ou des souffrance de tout ordre. Il existe une certaine qualité d’amour dit conjugal qui ressemble beaucoup à l’amour parental, de la part de certains hommes. La peur d’être abandonné les rend capables de tout pardonner pour ne pas perdre l’amour de l’autre et sa présence même. On pourrait le traduire ainsi : “Peu importe ce qu’elle me fait, elle est là.” Ce qui d’ailleurs est un peu terrifiant : celui qui sent qu’il peut tout faire parce qu’il sera toujours pardonné n’aura plus d’interdits. Or, souvent on attend de son partenaire qu’il mette les limites que l’on n’est pas sûr de pouvoir se donner soi-même. Autant la possessivité est à fuir, autant, le “tout est permis” engendre une culpabilité chez celui que l’on ne limite pas. Parfois, cela peut être intolérable que l’autre pardonne tout ! L’égoïsme forcené, la négation de l’autre entraînent eux aussi bien souvent la rupture. Et, si l’on ne s’aime plus du tout ou que l’on aime quelqu’un d’autre, ça risque de ne plus durer longtemps !

 

Certains couples restent ensemble à cause des enfants. Qu’en pensez-vous ?

L’enfant peut-être un garde-fou, il peut donner le courage de rester. Et par la même occasion la force ou la raison de dépasser certaines situations difficiles, d’évoluer, de se rapprocher. Mais, un couple qui ne va pas bien du tout, ne se rafistole pas à cause d’un enfant. Combien de couples se sont-ils fait des illusions, croyant arranger les choses avec un (autre) enfant !  C’est une grande erreur : l’enfant comme le mariage n’est pas le garant de la durée. Il revient aux deux partenaires de faire en sorte que leur couple soit stable.

 

A vous écouter, la vie de couple semble bien difficile ?

La difficulté vient souvent de ce que les besoins de l’un sont opposés à ceux de l’autre. Certains couples se choisissent sur des tempéraments ou des qualités contraires croyant trouver ainsi la complétude  ! Il faut quand même un terrain commun et une capacité à s’identifier à l’autre pour que ça marche.  

Le nouveau siège Bosch va réunir sous un même toit les activités commerciales clés de Bosch au Maroc, en accueillant
Pour cette saison, le menu se fait rafraîchissant pour une délicieuse mise en bouche. C’est ce que nous propose Aïssam
Dans le domaine des relations amoureuses, les conseils pullulent quant à la meilleure façon de gérer les conflits. L'un d'eux,
Depuis son implantation en 1943, L'Oréal Maroc a transformé le secteur de la beauté au Maroc grâce à son engagement
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4