PalmGolf Casablanca, vainqueur de la 17ème édition de la Coupe du Trône de Golf

Sous la Présidence de Son Altesse Royale Le Prince Moulay Rachid, la Fédération Royale Marocaine de Golf clôture avec succès la 17ème édition de la Coupe du Trône qui s’est tenue du 5 au 10 septembre sur le parcours du Mazagan Beach & Golf Resort.

Une 17ème édition qui fut particulièrement réussie, aussi bien en termes d’esprit de compétition, d’organisation que d’affluence. C’est d’ailleurs après deux années d’interruption liée au COVID-19, que la très attendue Coupe du Trône de Golf a fait cette année son retour sur la scène sportive nationale.

Et c’est l’équipe de PalmGolf Casablanca qui a défendu son titre lors d’une palpitante finale l’opposant au Royal Golf Anfa Mohammedia. Le départage entre ces deux équipes n’a pu se faire qu’après un exceptionnel birdie de El Mehdi Fakori, sur le premier trou de play-off qui l’a opposé à Amine Bahhoute.

Les faits marquants de cette édition résident principalement dans la performance de joueurs et l’ascension de nouveaux clubs dans le top 8 marocain. La bonne surprise au niveau collectif est la qualification pour les quarts de finale des « Birdies de Mogador » qui obtiennent de ce fait, ainsi que l’ensemble des quarts de finalistes, une qualification directe pour la prochaine édition

 

Depuis sa création, la Coupe du Trône ne cesse de s’imposer en tant qu’événement phare dans le calendrier de golfique et sportif national. Cette compétition se déroule chaque année dans un climat empreint de fair-play, de respect, de convivialité, de compétition, de fraternité et d’esprit d’équipe. Il s’agit de l’un des enjeux majeurs de ce tournoi qui représente, pour la Fédération Royale Marocaine de Golf, un moyen puissant de promouvoir les valeurs de ce sport en encourageant le développement de structures d’enseignement de golf.

La tendance argenté fait un retour remarqué cette saison. Découvrez notre sélection de pièces à shopper pour briller de mille
Le complexe culturel L’Uzine accueille, samedi 4 février, la pianiste Maha Zahid le temps d’un récital de piano et d’un
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4