Mes premières vacances avec Habibi !

Cela fait un moment que vous attendez de passer des vacances avec Habibi. Mais voilà que curieusement, une fois ce moment arrivé, l'euphorie fait place à une certaine appréhension : quelle tournure prendra ce fameux séjour ? Ce passage, tournant majeur dans votre belle relation, peut se transformer en véritable crève-cÅ“ur... Et si, au lieu de paniquer, vous trouviez quelques astuces ?

Si pour les couples établis les vacances sont une occasion de se ressourcer, pour les jeunes couples c’est plutôt un moyen de se découvrir. Et c’est peut-être la première fois que les deux tourtereaux se retrouvent en tête-à-tête pendant plusieurs jours d’affilée, sans échappatoire possible. En effet, le quotidien offre un lot quasi inépuisable de “trucs à faire”, qui permettent aux partenaires de ne pas être tout le temps “l’un sur l’autre”. Sans oublier le cultissime refrain nocturne que l’on connaît tous : “Chéri, j’ai mal au crâne, en plus je travaille tôt demain !”.

Il est clair que ces premières vacances en couple vous placeront l’un et l’autre dans des situations inhabituelles. Durant cette période de détente, vous laisserez apparaître votre vraie personnalité. Vous découvrirez aussi chez l’autre de nouvelles facettes et le verrez dans un environnement éloigné du stress et de la routine du quotidien. Sera-t-il apte à se laisser aller à la joie de vivre et à lâcher prise ?

Pour beaucoup de jeunes couples, ces premières vacances peuvent également être une sorte de test pour une éventuelle future vie commune. À ne surtout pas confondre avec les week-ends à Marrakech ou Fès, vécus généralement assez tôt dans la vie du couple, et qui ne sont pas aussi révélateurs que des vacances longue durée.

Voici les astuces pour réussir votre plan vacances-love…

Préparez vos vacances à deux

Vos premières vacances à deux sont votre premier vrai projet commun et vous apprenez progressivement à “faire à deux !”. Prenez le temps de vous concerter, définissez ensemble ce qui vous correspond le mieux, et soyez à l’écoute de l’autre et de ses attentes par rapports à ces vacances. Au final, vous trouverez forcément des compromis, qui feront votre bonheur commun.

Le nerf de la guerre…

Au sein de tout couple, qu’il soit jeune ou mûr, l’argent est souvent source de conflit. Donc, pour éviter tout malentendu, essayez de clarifier le sujet avant votre départ. Partager vos dépenses, ou au contraire, offrir ou vous faire offrir vos vacances, dépend principalement de la relation que vous entretenez avec votre partenaire d’une part et de l’occasion du voyage d’autre part ; si c’est un cadeau d’anniversaire par exemple. Après tout, vous partagez déjà vos vies, alors pourquoi ne pas partager vos vacances aussi ? Peu importe la situation, le tout est de ne pas vous sentir prisonnière d’une dépendance financière, qu’elle soit réelle ou même imaginaire.

Témoignage : Hajar, 27 ans, a vécu cette expérience qu’elle qualifie de gênante. “Notre première escapade en amoureux a coïncidé avec mon anniversaire. Adil s’est occupé de tout, de la réservation de l’hôtel aux rendez-vous pour des massage à deux… Toutefois, j’ai été assez gênée de le voir tout payer sous prétexte que c’était mon anniversaire”.

Les compromis sont de rigueur…

Votre Habibi veut vous faire partager sa passion pour le jet-ski ou encore la randonnée, alors que vous êtes plutôt farniente et shopping ? Il va falloir trouver des compromis. Plus facile à dire qu’à faire certes, mais dites-vous bien que si vous n’êtes pas capable de faire des concessions, le couple que vous formiez jusque-là  risque de vivre une cohabitation difficile et peu enrichissante. Donc, mettez-vous d’accord dès le départ sur le type de vacances que vous voulez passer à deux. Et si vous n’avez toujours pas les mêmes envies, alternez vos activités préférées en consacrant une journée à la bronzette et le lendemain à la visite des musées… Entre culture et shopping, entre camping et palaces, vous trouverez sûrement votre bonheur à deux.

Témoignage : Dounia, 25 ans, amoureuse de culture a dû faire face aux virées nocturnes de son ami. “Nos premières vacances ont été un véritable calvaire. On dansait toute la nuit et j’avais beaucoup de mal à me lever le matin pour profiter des musées et des expositions, alors que Monsieur roupillait toujours. Les vacances qui ont suivi ont été différentes : un jour sur deux était réservé à l’art, et une nuit sur deux à la fiesta”.

Attention aux illusions…

Vous avez tendance à vous projeter avant tout événement, quelle que soit son importance. Et ces vacances, vous vous y voyez déjà, fantasmant sur un homme prévenant et aux petits soins… Au risque de vous heurter à la dure réalité, mieux vaudrait arrêter de vouloir tout contrôler et anticiper les moindres détails. Vos attentes peuvent être source de frustration et de déception ; ce serait dommage pour ces vacances destinées en partie à développer votre complicité et à vous rapprocher l’un de l’autre. Contentez-vous de vivre pleinement le moment de vos préparatifs, et laissez l’occasion à l’autre de vous surprendre sur place. Vous le verrez ainsi tel qu’il est et non comme vous voudriez qu’il soit. Les mots d’ordre sont : détente et spontanéité.

Témoignage : Houda 23 ans, rêveuse dans l’âme s’est rendue compte plus tôt que prévu de l’écart entre fiction et réalité. “Cela faisait un petit moment que je projetais avec Kamel de partir ensemble en vacances. Je nous voyais déjà sous le soleil, tartinés d’huile de monoï et sirotant des cocktails… Cela a été le cas le premier jour, mais ce bref instant de tranquillité a soudainement été interrompu par sa bande de copains, dont la conception des vacances était à l’antipode de mes rêves. Je ne l’ai pas vu pendant presque toute la durée du voyage ; et à notre retour, je l’ai quitté”.

Vivez vos vacances à deux

Ca y est, vous voilà partis. Mais malgré toutes les précautions que vous avez prises, les divergences commencent déjà à apparaître. Nul besoin de paniquer, rappelez-vous que vous êtes en vacances pour vous connaître davantage et donner une chance à votre relation de s’épanouir. Aussi, ne soyez pas dans la comparaison. Laissez-vous emporter et vivez à fond le moment présent avec ce tout qu’il comporte comme imprévus et surprises. Et si ces vacances, au-delà de vous rapprocher de l’autre, étaient l’occasion de changer vos habitudes et de vous surprendre vous-même ?

L’intimité au rendez-vous…

Pendant ces quelques jours de détente, vous n’avez pas, contrairement à d’habitude, le contrôle sur tout. En effet, en temps normal votre manucure est irréprochable et votre brushing impeccable. Maintenant que votre esthéticienne et votre coiffeur sont loin, difficile de camoufler vos poils qui repoussent ou encore de dompter votre crinière qui se rebelle par temps humide. Fini le temps de la séduction, place au naturel ! Attention, nous n’avons pas dit naturel “sauvage” ; gardez vos habitudes de femme civilisée en fermant la porte de la salle d’eau, prenez le temps de prendre une douche… Le fait de partager cette intimité, pas toujours très glamour, efface une certaine distance qui était entre vous et vous permet d’arrêter d’idéaliser l’autre : votre couple n’en sortira que plus uni car plus proche de la vérité.

Témoignage : Amal, 30 ans, raconte les petits tracas qu’elle a vécus lors sa première escapade amoureuse. “A la veille du départ, j’étais persuadée d’avoir pris toutes les précautions nécessaires pour les deux semaines à venir. Une fois sur place, misère !! J’avais oublié mon épilateur électrique !! Me voyant perturbée, mon fiancé a pris un malin plaisir à en rajouter. J’ai vite décidé que quelques petits poils n’allaient pas gâcher mes vacances.”

Ne vous oubliez pas…

Si vous ne supportez pas les randonnées et que votre chéri en prévoit tout au long des vacances, ou si vous êtes végétarienne et que vous n’avez pas d’autre choix que de vous mettre à manger de la viande… dites stop !! A trop vouloir faire plaisir à votre homme et être à la hauteur des ses attentes, vous risquez de vous perdre. D’autant plus que ce n’est pas parce que vous dites amen à tous ses désirs qu’il vous trouvera irrésistible. Il sera tôt ou tard confronté à vos réelles envies et exigences, et là, le retour à la réalité sera un peu trop brutal pour lui. Par ailleurs, pourquoi son bonheur primerait sur le vôtre au prix de frustrations et de désagréments ?! Il est important de vous faire plaisir autant que de céder par moments pour satisfaire votre moitié. Si le fait d’être en harmonie avec son conjoint est important, l’être avec soi-même l’est tout autant.

Témoignage : Malak 23 ans, a failli céder aux caprices de son bien aimé, “Mon fiancé est passionné de cuisine, mais comme tout macho qui se respecte, il considère que la vaisselle est une tâche féminine. Pour notre premier voyage en couple, nous avions décidé de louer un cabanon sur une plage sauvage. Résultat : Monsieur s’adonnait à sa passion tandis que Madame, pour lui faire plaisir, était de corvée de vaisselle ! Dégoûtée, j’ai décidé de ne plus m’y coller. Au bout du 2ème jour, la vaisselle commençant à s’empiler, Khalid s’est senti obligé de s’y mettre, pour mon plus grand plaisir.”

Et si on s’ennuie…

En temps normal, entre votre journée de travail et le dernier film vu au cinéma, les sujets de conversation ne manquent pas. Mais, au bout d’une semaine passée à plein temps avec votre amoureux, vous risquez d’être à court d’inspiration. Ce n’est pas une preuve d’ennui, c’est tout à fait normal :  cela signifie que vous pouvez profiter du simple bonheur d’être à deux, et que vous accédez enfin à une relation basée sur le naturel, dans laquelle vous ne vous sentez pas obligée de meubler une conversation.

Témoignage : Afaf, 35 ans, témoigne du manque d’éloquence de son fiancé. “Au début des vacances, les sujets de discussion étaient abondants. Mais au bout d’un certain temps, on a eu du mal à communiquer. Je l’ai tout de suite mal pris croyant qu’il s’ennuyait en ma présence”.

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4