Meknès : des rituels «sataniques» derrière une décapitation

Les services préfectoraux de la Police judiciaire de Meknès ont fait le constat, jeudi matin 26 novembre 2015, du cadavre carbonisé, à l’intérieur d’un appartement, sise Hay Al Inbiâte à Meknès, d’un homme âgé de 54 ans, dont la tête a été complètement séparée du reste du corps.

Suite à l’arrestation de deux personnes soupçonnées être impliquées de ce crime, les services de sécurité ont saisi, près du cadavre mutilé, des manuscrits et des dessins sous-forme de photos et d’écrits «sataniques». La police a également découvert des matériels utilisés par les deux suspects pour célébrer des «rituels mystérieux» lors de l’exécution de leur forfait, indique un communiqué de la préfecture de Police de Meknès publié vendredi 27 novembre 2015.

Les deux mis en cause, un élève dans un institut de formation professionnelle (20 ans) et un étudiant universitaire (21 ans), ont été placés en garde-à-vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent.

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4