Maroc: une femme poursuivie pour non dénonciation d’un acte terroriste

La Chambre criminelle de première instance chargée des affaires de terrorisme près la Cour d'appel de Salé a condamné, jeudi, à deux ans de prison, dont 1 an et 4 mois avec sursis, une femme poursuivie dans des affaires liées au terrorisme.

La personne mise en cause, une ancienne étudiante dans un conseil des oulemas, était poursuivie pour non dénonciation d'un acte terroriste

Elle a été arrêtée, en octobre 2014, avec son mari qui a été condamné lui aussi à 3 ans de prison ferme pour "constitution d'une bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif et apologie d'actes terroristes".

Le projet néerlandais-marocain « Urban Safar Tanja » est plus qu’une performance. C’est un spectacle itinérant, un voyage théâtral émotionnel
Hind Kharifi fait partie de ces illustratrices marocaines qui s’imposent sur la scène du design et du graphisme avec talent
C’est la gardienne de l’éthique des medias. Latifa Akharbach, ancienne journaliste et ex-diplomate, est à la tête de la Haute
C’est le weekend, rien de mieux que de découvrir la capitale économique sous un angle différent.  Rien de tel pour cela
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4