Madame Maman l’Activiste aime le sexe… fort.

Monsieur Papa a pris une semaine de vacances. Fait assez rare pour être signalé. Nous nous en sommes donc donné à coeur joie pour nous redécouvrir et réapprendre chacun les délices d'une vie à deux, pleine d'amour...

Premier jour de vacances – 9h : nous nous sommes regardés, amoureusement, constatant que le nombre d’années n’avait pas de prise sur nous deux. Il était face à moi, plus désirable encore que le premier jour de  notre rencontre, lorsque nos doigts se sont cherchés et se sont enfin trouvés pour s’effleurer timidement dans  le feu de la passion, rougissant nos joues. J’étais là, toujours aussi belle pour lui, plus encore même… offerte
dans un négligé laissant voir la courbe de mon épaule, le début de mon sein et la totalité de mon cou. Pendue à ses lèvres, comme toujours.
Tendrement, il s’est avancé vers mon oreille pour me susurrer ces mots tendres qui me font frissonner et dressent les tout petits cheveux du haut de ma nuque… Ses lèvres ont touché le lobe de mon oreille. Le
souffle de son haleine, mêlé de café et de cigare, commençait à me chanter ces trois mots qui m’excitent quand…
9h15 : un être chevelu, d’environ un mètre au garrot, s’est planté devant nous, la moue boudeuse du matin imprimée sur le visage, et nous a lancé : “Je veux mes corn tak’s !” Monsieur Papa s’est alors mis en tête de me décharger de mon rôle de mère au foyer sans salaire…
Des petits pains au chocolat pour tout le monde ! Un jus d’oranges pressées pour Toute Petite Activiste et des légumes du marché pour le tajine de midi. Yallah !
Toute la famille s’est laissée entraîner, manu militari, chez “Sidi Bricolage” pour acheter les fameuses étagères  attendues depuis des semaines pour construire la holding des Mamans dans la chambre d’ami.
Après le tajine, Monsieur Papa s’est chargé du montage desdites étagères, assisté de Petite Activiste, bien  décidée elle aussi à en découdre avec les vis et les boulons, à grands coups de marteau.
14h07 : première fois virée. 14h09 : deux fois rejetée, elle finit par retrouver sa place à côté de son papa chéri, sachant que de toute façon, elle est aussi têtue que lui.
15h58 : fin de l’activité étagères de Madame. Monsieur Papa l’Hyperactif a donc décidé de s’occuper de Toute Petite Activiste qui réclamait son yaourt de 16h et sa séance de “fitness psychomotricienne”.
20h : au sommet de sa forme (et de sa confiance en lui), Monsieur Papa s’est attaché à préparer un délicieux dîner pour sa petite famille, un petit bébé humain accroché à son ventre.
21h : une entrée + un plat + un dessert plus tard, Monsieur Papa a revêtu Petite Activiste de sa tenue de combat nocturne, autrement appelée “pyjama”, enchaînant par la lecture des contes du Chat Perché
qu’il avait enfin trouvés en revenant du marché matinal.
21h15 : un bisou sur le front, “je t’aime, bonne nuit ma chérie”.
21h37 : “non, tu ne sors pas de ton lit, ça suffit maintenant !!!”
22h03 : pfiou… De retour vers la femme de sa vie, Monsieur Papa, qui pensait enfin pouvoir continuer la douce conversation de la matinée, s’est retrouvé face au canapé vide, ayant oublié les tétés de Toute Petite Activiste qui monopolise sa mère, chaque soir, aux mêmes heures. Dépité, il s’est étendu devant la dernière saison de “The Good Wife”, vidé. Madame Maman l’Activiste recommande à Monsieur Papa de lever le pied parce qu’à ce rythme-là, le baby blues le guette !
Mais Madame Maman a tellement apprécié tous les efforts de l’homme de la maison que cette nuit, ils prendront enfin le temps de… parler, fort.

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4