Les “fragments” de Yacout Hamdouch à la Galerie 38 (photos)

Retranscrire intensément et subtilement la fugacité d’un souvenir, toujours dans une quête d’absolue sincérité telle est la démarche artistique de Yacout Hamdouch. L'artiste en livre quelques fragments à travers ses dernières oeuvres à la Galerie 38.

« Bien émouvants sont les souvenirs des souvenirs » disait Stanislaw Jerzy Lec. Cette formule du poète polonais évoque avec justesse le travail oxymorique emprunt de modernité nostalgique de l’artiste Yacout Hamdouch. La survivance dans la mémoire, d’une sensation, d’une impression, d’une idée ou d’un événement, c’est tout l’objet des oeuvres de cette artiste. La faculté de se rappeler, de puiser au plus profond de son âme pour tenter de dessiner psychiquement avec minutie les contours de moments passés demande un effort cérébral incontestable.
L’abyssale diversité que recèlent les mécanismes du cerveau – l’oubli, la défense, l’hypersensibilité, le fantasme, l’imagination etc. – fascine Yacout Hamdouch. Passionnée par la volatilité et la complexité des souvenirs, ce sont sont les siens que l’artiste choisit de nous partager, de nous dévoiler, mais toujours avec élégance et pudeur. L’artiste s’oriente donc naturellement, instinctivement vers la délicatesse de l’abstraction pour nous raconter des fragments de sa vie, de ses secrets, de ses souvenirs. Conçue comme une véritable promenade au coeur de la cartographie mentale de l’artiste, l’exposition immerge le visiteur dans une succession d’ambiances intimistes et oniriques.
Fragments, une exposition à découvrir à La Galerie 38 du 30 septembre au 31 octobre.

Galerie 38
38, Boulevard Abdelhadi Boutaleb (ex Route d’Azemmour) – Ain Diab 20000 Casablanca.

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4