Laila Lalami présente à Rabat “Les Autres Américains”, un roman sur la question identitaire et d’appartenance

L’écrivaine maroco-américaine, Laila Lalami, a présenté, lundi 12 juillet à Rabat, son roman « Les autres Américains », une œuvre retraçant le destin bien amer d’une famille d’origine marocaine installée aux USA en quête du rêve américain.

Laila Lalami a présente, lundi 12 juillet à Rabat, son roman « Les autres Américains » à l’occasion d’une rencontre littéraire organisée par la Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger. Fonctionnant sur le principe du roman choral, « Les Autres Américains » dresse le portrait d’une famille d’origine marocaine installée en Californie et endeuillée par le décès de son patriarche Driss Guerraoui, brutalement renversé par une voiture qui a pris la fuite. Ce drame donne lieu à une enquête de police et ouvre la voie à des questionnements autour de sujets comme la migration, l’identité et l’appartenance. Intervenant lors de cette rencontre, l’écrivaine maroco-américaine, s’est dite honorée de présenter ce roman qui présente « une vue panoramique de la société américaine », avec « la vie de la communauté immigrée pour attache ». « La première page de ce livre interpelle quant à la question de si cette mort est le résultat d’un accident ou d’une meurtre », a-t-elle dit, détaillant les principales étapes de l’écriture de cet ouvrage qu’elle a commencé en 2014 et qui a été publié aux Etats-Unis en 2019 puis traduit en français aux éditions Bourgois avant d’être réédité et publié aux éditions Le Fennec en 2020. « Les autres Américains » contemple « la dimension personnelle et la dimension politique et met les deux en dialogue », a-t-elle ajouté, faisant allusion aux différents protagonistes du roman qui prennent la parole à tour de rôle pour raconter leur histoire. Ces voix s’unissent et se contredisent pour relater leur quotidien dans l’Amérique d’aujourd’hui, et font de la ville de Californie où se déroulent les faits le théâtre de ses tensions identitaires les plus enfouies.

Laila Lalami est une romancière d’expression anglaise et professeur de création littéraire à l’Université de Californie à Riverside. En 1991, après l’obtention d’une licence en littérature anglo-saxonne à l’Université Mohammed V de Rabat, elle rejoint l’Université College de Londres pour poursuivre ses études de maîtrise en linguistique. En 1992, elle s’installe à Los Angeles et obtient un Ph.D. en linguistique à l’Université de Californie du Sud. Son premier roman, « De l’espoir et autres quêtes dangereuses » (Hope and Other Dangerous Pursuits), publié en 2005 a été traduit en cinq langues. D’autres publications ont suivi, à savoir « Secret Son » (2009), « The Moor’s Account » (2015) qui a obtenu l’American Book Award, « The other Americans » (Les autres Américains) (2019) et « Conditional citizens » (2020).

(Avec Map)

La légendaire Oum Kalthoum a fait son retour, dimanche soir au Théâtre national Mohammed V de Rabat, sous forme d’hologramme,
Selma Benomar a brillé de mille feux sur le tapis rouge de lévènement Caftan 2024! La styliste marocaine a porté,
La maison IO distille depuis 10 ans son savoir-faire au service de la chaussure. Fondée avec passion et dévouement, cette
L’effervescence musicale latine revient cet été avec Casa Anfa Latina, du 21 au 23 juin, à Anfa Park ! Organisé
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4