La ville de Tanger déconfinée à l’exception de certains quartiers

Confinée, reconfinée, déconfinée... En l'espace de quelques heures, la ville de Tanger est passée du statut du confinement absolu à celui du retour à la ville normale à l'exception de certains de ses quartiers.

Les premières informations ayant circulé dimanche 12 juillet ont fait état de l’apparition d’un certain nombre de clusters, ce qui a obligé les autorités à décréter leur confinement et l’interdiction pour les citoyens de sortir de leur domicile « qu’en cas de nécessité extrême », et toujours munis d’une autorisation spéciale. Quelques heures plus tard, et précisément le matin à midi, c’est une autre interdiction qui vient frapper la ville entière. Ainsi, et selon un communiqué  du ministère de l’intérieur, il a été décidé d’élargir ces restrictions annoncées précédemment à l’ensemble de l’espace territorial de la ville. Mais dans l’après-midi, et suite à une réunion tenue à la wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, il a été décidé la levée du confinement imposée au préalable pour une reprise de l’activité normale de l’économie. Le durcissement des mesures de confinement seront toutefois appliquées aux quartiers Béni Mekada, El Mers Achennad, Tanja El Balya et El Aâouama.
Pour rappel, le Maroc enregistre une recrudescence de nouveaux cas de contamination, et les chiffres de ce lundi 13 juillet à 18 h  font état de 15936 cas confirmés depuis le 2 mars, date de la détection du premier cas sur le territoire national, et près de 20% des contaminations enregistrées entre dimanche et lundi l’ont été dans la région de Tanger.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4