Il décide de garder son fils trisomique…sa femme le quitte

Samuel Forrest a touché le coeur des internautes dans le combat de père qu'il mène seul pour son fils atteint de trisomie 21.

Samuel Forrest et sa femme ne pensaient pas que la venue de leur premier enfant serait un motif de rupture… En cause, la maladie de leur enfant, que le couple ne découvre qu'à la naissance.



«Votre enfant a un problème grave», lance alors un docteur à Samuel qui découvre que le bébé est atteint de trisomie 21.Une maladie synonyme de honte dans beaucoup de familles, notamment dans la culture arménienne, celle de sa femme Ruzan. «Ils m’ont emmené le voir. J’ai regardé ce petit bonhomme et je me suis dit il est beau, il est parfait! Je veux absolument le garder», indique-t-il à ABC. Une réaction qui ne sera pas partagée par sa femme… Lorsqu'il arrive dans la chambre de celle-ci avec l'enfant, il tombe des nues. «J’ai eu le droit à un ultimatum. Elle m’a dit que si je le gardais, elle divorçait».



D'origine néo-zélandaise, Samuel ne connaissait pas les us et coutumes des hôpitaux en Arménie, pays dont sa femme est originaire et où elle a accouché.  «Quand un bébé comme le mien vient au monde, on vous dit que vous n'êtes pas obligés de le garder. Ma femme avait déjà décidé, elle avait tout fait derrière mon dos».

Mais le jeune père refuse de faire adopter son fils. Une semaine après l’accouchement, sa femme divorce.



Pour pouvoir s'occuper de son fils et continuer à travailler à mi-temps, Samuel Forrest a alors l'idée de lancer un appel aux dons sur la plateforme de financement participatif GoFundMe. «Le but était de réunir assez d’argent pour pouvoir travailler à mi-temps et éviter à Leo d’aller dans un centre». Ultime espoir: quitter l'Arménie et ramener son enfant chez lui, en Nouvelle-Zélande.



Et il faut croire que cet appel de détresse d'un père esseulé a ému les internautes car en seulement quatre jours, Samuel Forrest a pu récolter plus de 450.000 dollars. «Merci à tous. Nous sommes stupéfaits de l'incroyable soutien et de l'amour que vous avez montré pour le petit Leo. Il a de la chance d’avoir le soutien de milliers d’amis comme vous dans le monde entier», s'est-il réjoui sur la plateforme.

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4