France: Un enfant de 8 ans au commissariat pour « apologie du terrorisme» !

Interrogé par son professeur sur sa position au lendemain des attentats de Charlie Hebdo, l’enfant de 8 ans répond en disant qu’il est du côté des terroristes. La suite de l’histoire est digne d’un mauvais scénario, l’instituteur l’a dénoncé à la police…

C’est le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) qui s’est fait écho de ce fait divers pour le moins ahurissant. Un écolier de 8 ans aurait été convoqué le 28 janvier au commissariat de Nice St-Augustin pour des faits remontant au 8 janvier, soit le lendemain de l’attaque de Charlie Hebdo, lorsque  l’enfant a répondu naïvement à son professeur qu’il était du côté des terroristes.

Dénoncé par son professeur pour apologie du terrorisme, l’enfant a été convoqué au commissariat. « Le père et son fils sont profondément choqués d'un tel traitement qui illustre l'hystérie collective dans laquelle la France est plongée depuis début janvier », dénonce le CCIF, qui réclame également des comptes aux autorités quant aux maltraitances qu’aurait reçues l’enfant. Celui-ci rapporte en effet « des faits de violence verbale à son encontre par le corps enseignant. Diabétique, on lui aurait refusé son insuline suite à ses propos sur Charlie Hebdo », ajoute le texte de l’association.

Depuis le 8 janvier, à l’instar des actes islamophobes, les poursuites pénales pour apologie du terrorisme ont-elles aussi grimpé en flèche, et concerneraient  des mineurs. Toutefois, c’est la première fois qu’un élève de CE2 est ainsi mis en cause.

L’actrice franco-marocaine Nadia Benzakour joue dans le dernier film d’Eric Barbier, « Zodi et Téhu ». Un magnifique conte dans lequel
L’événement Art-Fair est de retour à Marrakech. Ce rendez-vous international pose ses valises dans les salons de la Mamounia, mais
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4