Eyeliner : mode d’emploi

Vous voulez des yeux de biche, un regard intense et pénétrant ? Optez pour l'eyeliner, outil de prédilection des maquilleurs pour cette saison. Comment l'utiliser ? Quels sont les effets obtenus ? Voici le mode d'emploi détaillé.

L’eyeliner est un produit qui permet d’avoir les fameux yeux de chat d’Audrey Hepburn ou le regard intense et dramatique d’Amy Winehouse. Il se présente sous différentes formes : encre liquide à appliquer au pinceau, stylo feutre, ou encore gel…

Plus précis que le fard à paupières et plus fixant que le crayon khôl, l’eyeliner souligne le regard incomparablement grâce à son trait net et profond. Seul petit bémol : l’extrême précision qu’il nécessite en fait un produit parfois difficile à manipuler, les ratages et autres bavures étant difficilement récupérables sans l’aide d’un petit coup de démaquillant… Ainsi, pour devenir une ceinture noire de l’eyeliner et maîtriser la virgule comme personne, le mieux est de s’entraîner.

 

Préparer le terrain

Etape 1 : on choisit la formule qui nous convient. Aujourd’hui, la plupart des marques de maquillage propose une version feutre de leur eyeliner, la présentation la plus simple pour les novices. Mais certaines préfèrent toujours le pinceau, d’autres encore l’eyeliner en pot. Bref, à chacune sa méthode.

Etape 2 : côté couleur : le trait d’eyeliner classique est bien sûr noir. Mais on peut opter pour un marron foncé ou un prune intense qui adouciront le regard. On peut également oser les liners pailletés le temps d’une soirée.

Etape 3 : pour qu’un trait d’eyeliner mette en valeur nos yeux, il faut avoir une peau irréprochable et une mine radieuse. On unifie donc d’abord notre teint, et on illumine ensuite avec un blush, rose de préférence pour un visage de poupée.

Etape 4 : on unifie ensuite la paupière à l’aide d’un fard nude ou légèrement nacré si on veut un effet plus soirée. On peut également appliquer le fard le long des cils du bas, surtout s’il est nacré, pour éclairer le regard.

 

Eyeliner mode d’emploi

En premier lieu, on essore le pinceau s’il s’agit d’un eyeliner fluide afin d’en retirer l’excédent d’encre et éviter les débordements. Ensuite, en regardant vers le bas (ou en maintenant la paupière que l’on maquille quasiment fermée à l’aide de sa main libre), on fait glisser le pinceau de l’angle intérieur vers l’angle extérieur en prenant bien appui sur les cils. Attention à ne pas plisser la paupière, elle doit être lisse et détendue pour permettre le geste le plus net et juste possible. Le trait se fait au ras des cils, sur leurs racines et non au dessus. Quant à l’épaisseur du trait, c’est au choix. Un trait discret au ras des cils permet d’agrandir le regard. Un trait plus épais à la Brigitte Bardot donne tout de suite un effet plus dramatique. Compter quelques dizaines de secondes pour le séchage.

 

Les tendances automne/hiver 2009-2010

Karl Lagerfeld, Valentino, Versace, Prada, Louis Vuitton… ils ont tous choisi l’eyeliner pour leur défilé de la saison, imposant le trait noir et profond comme tendance majeure du maquillage automne/hiver 2009-2010. Plusieurs interprétations sont à retenir :

Glamour-rétro comme Gwen Stefani :

On opte pour un trait bien net au-dessus de l’œil que l’on grossit progressivement (de plus en plus large vers l’extérieur) et que l’on termine en pointe légèrement relevée vers le haut. L’astuce de pro pour agrandir le regard consiste à passer un coup de crayon blanc au ras des cils inférieurs, à l’intérieur de l’oeil. Un coup de mascara pigeonnant et un aller-retour de rouge à lèvres rouge vif plus tard, vous voilà transformée en pin-up de charme !

Graphique-hypnotique comme Keira Knightley :

Sur le dessus de l’œil, on trace un trait qui part du coin interne et finit très étiré vers l’extérieur. Il donnera la dynamique au reste du maquillage : on exagère la virgule et on assombrit la paupière et le dessous de l’œil à grand renfort de fard noir/gris. Ahhhhhh, smocky eye quand tu nous tiens ! Ajoutez à cela une bouche tendre et mutine, à peine maquillée, comme légèrement effacée, et le tour est joué !

Maxi trait à la Amy Winehouse :

Enfin, l’incontournable maxi trait, net et précis, qui s’étire dans le prolongement des cils : on le trace au liner en repassant plusieurs fois pour lui donner une vraie épaisseur, ou on le travaille au fard avec un pinceau mousse applicateur. La difficulté est de respecter une parfaite symétrie entre les deux pointes qui sont ici particulièrement proéminentes. Rien n’interdit une touche de fard à paupières, que l’on choisit naturel (ton brun ou rosé) ou très coloré (bleu ou vert).

 

Les bons outils :

Il ne suffit pas de maîtriser la technique ; il faut aussi choisir le bon eyeliner. Voici notre sélection :

1- Liner Express de Gemey Maybelline : on l’aime pour sa pointe souple et fine, et sa tenue extrême, 78 DH.

2- Super Liner Carbon Gloss de L’Oréal : on l’aime pour sa facilité d’application, sa couleur intense et sa plume haute précision, 91 DH.

3- Liquid Eye Liner de Nivea : on adore son embout feutre qui fait de son application un jeu d’enfant, 64 DH.

4- Eye Liner Couleurs Nature d’Yves Rocher : on aime sa pointe fine, facile à utiliser et sa couleur noire irisée, 90 DH.

5- Dior Liner de Dior : on aime sa pointe feutre qui permet un tracé précis, fin ou épais, 377 DH.

Ghizlaine Badri Lahlou est curatrice et commissaire d’exposition de “Révélation de l’âme”, la nouvelle exposition de Rajae Lahlou à la
L’intimité du couple pendant le mois sacré est négligée. On croit bien à tort que spiritualité et sexualité ne peuvent
L’Atelier Saveurs nous propose pour ce Ramadan de belles recettes, inspirées d'une cuisine de grand-mère, pour sublimer la table
Dévoilé officiellement le 1er avril dans les rues de Casablanca le 1er avril, Yango Navigation promet une transformation radicale des
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4