Covid-19 : pas de retour en classe avant septembre

L'année scolaire est officiellement terminée au Maroc, du moins en présentiel puisque les cours à distance vont continuer à être dispensés via les différentes plateformes d'enseignement. Seuls les épreuves du Baccalauréat sont maintenues.

La décision est tombée. Pas de retour à l’école avant début septembre prochain pour l’ensemble des élèves. L’annonce a été faite par le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi lors de la séance hebdomadaire de la Chambre des conseillers.

Cette décision que justifie l’actuelle pandémie ne sera pas sans conséquence pour le niveau scolaire de millions d’élèves car force est de reconnaître qu’il est quasiment impossible de remplacer un système où les élèves passent des heures en classe avec leurs enseignants par un enseignement à distance où ce sont les parents qui endossent ce rôle. Cette situation est vécue dramatiquement par des parents sans aucun niveau scolaire ou analphabètes.

Le ministre a annoncé par ailleurs que les épreuves du baccalauréat seront maintenues, à savoir l’examen national de la deuxième année du baccalauréat qui sera organisé en juillet et l’examen régional de la première année du baccalauréat, qui aura lieu en septembre.

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4