Cinq femmes de la RAM décorées par le roi

Le 9 janvier dernier, à l’occasion de la démonstration du premier avion B787 acquis par la Royal Air Maroc, Sa Majesté le roi Mohammed VI a décoré cinq femmes de la compagnie. Et pas n’importe lesquelles !

Commandant Bouchra Bernoussi

Première femme marocaine pilote de ligne, Bouchra Bernoussi a été décorée par le souverain du Ouissam Al Arch classe Chevalier. Nommée, en juin 2014, commandant de bord sur les long-courriers et directeur des opérations au sol, elle a été formée sur des Boeing 727 et 757 avant de piloter, en tant que commandant de bord, le Boeing 727 de janvier 1992 à 1998. Elle passera ensuite aux commandes d’avions de référence tels que le Boeing 737 et le Boeing 737-800. Depuis juin 2013, elle est commandant  de bord sur le Boeing 767, un gros-porteur transatlantique pour les long-courriers.


 

Ilham Kazzini

La directrice chargée du développement et support de la RAM a quant à elle été décorée du Ouissam Al Moukafaa Al Watania classe Officier. Entrée à la Royal Air Maroc en 2000, elle occupera différents postes dont celui de représentant régional à Casablanca et directeur marketing et service clients. Elle est actuellement directeur du pôle développement et support qui regroupe les achats, le juridique, les ressources humaines, l’organisation, les services informatiques et les projets stratégiques. Elle représente la Royal Air Maroc au sein du comité de suivi des contrats-programme, et préside les filiales Atlas Multi-Services (AMS) et Atlas Hôtels & Resort (AHR).

 

 

Kawtar El Iraki Tantaoui

Elle aussi décorée du Ouissam Al Moukafaa Al Watania classe Officier, Kawtar El Iraki Tantaoui est  ingénieur aéronautique et est chargée de la gestion technique de la flotte de la RAM. Elle est entrée à la Royal Air Maroc en 2007 au sein de la direction technique de l’entreprise, où elle occupe les fonctions de chef du département gestion technique de la flotte. Elle a conduit l’ensemble du processus d’intégration du Dreamliner dans la flotte Royal Air Maroc, un défi organisationnel et technique majeur compte tenu du saut technologique que représente cet appareil.

 


Latifa El Youmi

Le souverain a par ailleurs décoré du Ouissam Al Moukafaa Al Watania classe Chevalier la chef de la plus grande agence commerciale de la RAM. Latifa El Youmi a intégré la compagnie en 1991 et après six années passées à la direction des ressources humaines, elle rejoint la direction commerciale où elle assure les fonctions d’agent commercial et de chargée de comptes entreprises. Elle est actuellement chef de l’agence Al Massira – Maârif Casablanca, la plus grande structure commerciale de la Royal Air Maroc.

 


Zohra Soubaa

Avec 46 ans de boîte derrière elle, Zohra Soubaa est la doyenne du personnel de la Royal Air Maroc et en tant que telle, celle-ci s’est vu remettre par le souverain le Ouissam Al Moukafaa Al Watania classe Chevalier. Entrée à la RAM en 1968, elle a assisté dans leur mission pas moins de cinq présidents ! Autant dire qu’elle représente “la mémoire vive de la compagnie”. À son arrivée, la RAM n’a alors que 11 ans d’existence et est déjà considérée comme le porte-drapeau du Royaume. Ses débuts, madame Soubaa les a faits à la direction technique. Lors de la création en 1970 d’une filiale dédiée au transport aérien intérieur, “Royal Air Inter”, Zohra Soubaa est nommée assistante du directeur général de la nouvelle compagnie. Puis, en 1978, quand “Royal Air Inter” cesse ses activités reprises par la maison-mère, elle est affectée à la direction commerciale au sein du département réglementation et tarifs en tant qu’agent commercial pendant quatre années, durant lesquelles elle participe activement au chantier d’élaboration d’un manuel de réglementation tarifaire. L’année 1982 constituera un tournant dans sa carrière, puisqu’elle est affectée à la présidence comme seconde assistante du général Driss Benomar, président directeur général de la compagnie de 1977 à 1984. Depuis lors, Zohra Soubaa a assuré les fonctions d’assistante des présidents qui se sont succédés à la tête de la Royal Air Maroc.

Des anecdotes, elle en regorge. Ainsi, lorsque la compagnie transfère l’ensemble de ses activités techniques et d’exploitation de l’aéroport d’Anfa à celui de Nouaceur, Zohra Soubaa est de la partie. “J’ai assisté à toutes les étapes de ce déménagement historique. J’ai été la première à mettre les pieds à Nouaceur avec mon patron, le directeur technique adjoint”, se rappelle-t-elle non sans émotion. Parmi les souvenirs qui l’ont marquée, il y a aussi les moments difficiles traversés par la compagnie, comme pendant la guerre d’Irak dans les années 1990, lorsque les avions volaient quasiment à vide, ou encore lors des chocs pétroliers et du 11 septembre 2001… “La compagnie a maintes fois vacillé, mais elle finit par se relever toujours aussi fière”, affirme-t-elle. Témoin privilégié de toute l’histoire de la RAM, Zohra Soubaa a aussi vécu tous ses bons moments, ceux qui ont vu la compagnie grandir, développer une flotte moderne et lutter pour s’adapter sans cesse aux nouvelles configurations de son environnement.


 

 

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4