Archéologie : vestiges romains au nord du Maroc

Une équipe d'archéologues polonais et marocains a découvert pour la première fois, une tour d'observation construite et utilisée par l'armée romaine dans la province de Mauritanie Tingitane (nord du Maroc).

La tour a été érigée à la frontière sud de la province romaine à une distance d’environ 2 km de la garnison la plus proche et à environ 6,5 km au sud de l’ancienne ville de Volubilis. Les travaux sur le site se poursuivent depuis 2021 dans le cadre d’un accord de coopération entre l’Université de Varsovie et l’Institut d’archéologie et du patrimoine culturel (INSAP) de Rabat sous la direction du prof. Aomar Akerraz et prof. Radoslaw Karasiewicz-Szczypiorski.
Les découvertes conjointes confirment la présence d’une armée romaine sur le site d’El Mellali. Il s’agit d’une percée dans l’étude du système de défense de la vallée dans laquelle se trouve Volubilis, la plus grande ville de cette partie de l’Afrique romaine.
De toutes les provinces de l’Empire romain, la Maurétanie tingitane possède le système de défense le moins reconnu. Les missions précédentes travaillant sur le terrain avaient proposé les emplacements d’une série de tours de guet, mais personne auparavant n’avait procédé aux fouilles de tels sites.
Pour la première fois, il a donc été possible de prouver que des tours similaires existaient. Des fragments de pilum (javelots romains), ont été retrouvés sur le site, ainsi que des clous des semelles de sandales militaires et des éléments métalliques du cingulum (ceinture militaire). Ces découvertes confirment la vocation militaire du site découvert. « Ce que les archéologues polonais de l’Université de Varsovie, dirigés par le professeur Radoslaw Karasiewicz- Szczypiorski, ont découvert ces derniers jours, a dépassé nos attentes », a déclaré Krzysztof Karwowski, ambassadeur de Pologne au Maroc, commentant la découverte.
« Les fondations de la tour de défense romaine sont un magnifique témoignage du système de défense romain autour de Volubilis, ceci grâce à l’excellente coopération entre les archéologues polonais et marocains. Nous attendons avec impatience leurs nouvelles découvertes », a-t-il ajouté.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4