Arabie Saoudite : 3 journées de la Femme pour 1001 interdictions

Une journée de la Femme en mars ne suffit pas à l'Arabie Saoudite. Le pays a préféré organisé trois journées d'un coup. Parce que les défis sont immenses ?

On le sait tous, l’Arabie Saoudite n’est pas un eldorado pour la gente féminine. En effet, dans ce Royaume aux mille et une interdictions, les femmes sont obligées d’obtenir l’autorisation d’un tuteur pour travailler, se marier, se faire soigner, étudier, voyager ou se faire établir des papiers d’identité. Mais tenez vous bien, pour la toute première fois, le Royaume ultraconservateur de la péninsule arabique a célébré non pas une mais trois journées pour l’égalité des droits de la femme la première semaine de février. En présence de personnalités et des membres de la famille royale saoudienne, la Princesse Ameera al-Taweel a animé un débat sur le rôle de la femme dans l’éducation. Les intervenants ont également abordé la question des réformes culturelles et économiques visant à améliorer la condition de la femme dans l’objectif du projet Vision 2030. Le chantier est tellement énorme qu’il nécessitait bien trois journées de la femme…

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4