Les créateurs marocains ont le vent en poupe

Les créateurs marocains ont été mis à l’honneur au MIM, Salon International du Textile, organisé à la mi-mai à Casablanca, mais aussi au showroom Totem Fashion Maroc, une initiative qui ambitionne de donner un coup de pouce à la mode et à la créativité marocaine.

 

Une forte délégation de journalistes français, mais aussi de créateurs de marques et de bureaux de style, encadrés par le tout nouveau bureau de presse Totem Fashion Casablanca, a assisté à la 20ème édition du Salon International du Textile, organisé par l’Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH) du 10 au 12 mai 2023 à Casablanca. Ce rendez-vous professionnel, de plus en plus courtisé par les donneurs d’ordres internationaux, a mis à l’honneur neuf créateurs marocains de marque à forte identité. Nous y trouvons “La Petite Ancienne”, portée par Yasmine Sejjai qui s’inspire de l’artisanat local et des vêtements traditionnels (gandouras, djellabas) pour développer une collection unisexe dans des matières nobles comme le lin ou encore la marque Intiss’Art développée par Intissar Baiz qui utilise la technique des tapis Boucherouite, tissés à partir de matières recyclées d’anciens tapis, bouts de tissus et vieux vêtements, pour réaliser de remarquables robes Couture. Il y a également la marque de maroquinerie de luxe Nadia Chellaoui, dont le Baby Bag a été médiatisé par la série Emily in Paris. Cette créatrice est également l’une des fondatrices, avec Malak Chaoui et en partenariat avec Kuki de Salvertes, fondateur de Totem Fashion Paris, de l’agence de presse Totem Fashion Casablanca. “Totem Fashion Maroc est né en février 2023 à l’initiative de Kuki de Salvertes de Totem Fashion Paris qui avait comme ambition de mettre la lumière sur la création marocaine et ainsi créer un pont entre le Maroc et l’international dans différents domaines : mode, bien-être, art de vivre, art, culture et artisanat. La finalité de notre showroom sur Casablanca est de présenter, d’accompagner et de promouvoir à l’international des marques marocaines en particulier et africaines en général auprès des médias, des professionnels et du public cible, en favorisant la visibilité, la couverture médiatique, les relations et les opportunités commerciales”, explique Nadia Chellaoui. Pour l’instant, l’agence de presse Totem Fashion Casablanca représente et accueille dans son showroom La Petite Française, Inouchra, Angeline Dangelser, Late for Work, Marwa Aboud, Mimi Concept et Jess. Pour les accessoires, nous retrouvons les marques Zila Russi, Nadia Chellaoui, Excellence et Ambika. Pour le Bien-être, Totem Fashion présente Synergic et Botanika, et pour l’univers gourmet, le showroom met en avant Patchi et le Monde de Sophie. Malak Chaoui, Nadia Chellaoui sont les artistes représentées par ce bureau de presse, tandis que dans l’univers Maison & Objet, Loubna Benchekroun, Terracota et In and Out sont les marques sélectionnées. “Ces marques auront de la visibilité non seulement au Maroc mais aussi au showroom Totem Fashion Paris où les créations et l’univers de chaque marque seront présentés aux journalistes, aux blogueurs, aux influenceurs et aux autres acteurs clés de l’industrie des domaines ciblés. Totem Fashion Maroc a par ailleurs la mission d’accompagner des marques internationales dans leur implantation dans les pays du Sud de la Méditerranée”, précise encore Nadia Chellaoui. 

Le Showroom Totem Fashion accueille des créateurs pour leur donner plus de visibilité.

Une belle dynamique est née et qui augure d’un bel avenir pour des créateurs inspirés, non seulement au Maroc, mais aussi et surtout à l’international.

Comment s’est fait le choix des créateurs que vous accueillez au sein du showroom ?

Le choix des créateurs présents au showroom Totem Fashion Maroc s’est fait en prenant en compte plusieurs critères importants. Nous avons évalué leur talent artistique, leur parcours professionnel, leur créativité et leur capacité à mettre en avant la touche marocaine et le savoir-faire local. Les créateurs sélectionnés ont été choisis en fonction de leur potentiel, de leur expérience et de leur capacité à représenter divers secteurs tels que la mode, le bien-être, l’art de vivre, l’art, la culture et l’artisanat, tout en mettant en valeur le patrimoine culturel du Maroc.

Comment comptez-vous accompagner les créateurs sélectionnés pour leur offrir plus de visibilité ?

Notre mission consiste à organiser en leur faveur des rencontres avec la presse internationale au sein du showroom Totem Fashion Paris qui vise à susciter l’intérêt des journalistes et des rédacteurs en chef pour obtenir une couverture médiatique positive. À côté de cela, nous comptons leur assurer une présence lors des fashions week-end au sein du showroom Totem Paris ou en leur organisant des défilés. Le showroom offre par ailleurs une opportunité de rencontrer et d’établir des relations avec des professionnels clés de l’industrie de la mode, tels que des acheteurs, des stylistes, des célébrités, des influenceurs et d’autres marques partenaires. Ces relations peuvent conduire à des collaborations, des partenariats, des opportunités commerciales et une meilleure visibilité sur le marché.

Le projet néerlandais-marocain « Urban Safar Tanja » est plus qu’une performance. C’est un spectacle itinérant, un voyage théâtral émotionnel
Hind Kharifi fait partie de ces illustratrices marocaines qui s’imposent sur la scène du design et du graphisme avec talent
C’est la gardienne de l’éthique des medias. Latifa Akharbach, ancienne journaliste et ex-diplomate, est à la tête de la Haute
C’est le weekend, rien de mieux que de découvrir la capitale économique sous un angle différent.  Rien de tel pour cela
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4