Sahraouiya, le challenge solidaire de Dakhla (photos)

Raid à la fois sportif et solidaire, Sahraouiya a installé pour la huitième année consécutive son événement à Dakhla pour une expérience inédite réunissant dans un bel ensemble du sport, de l’émotion, de la découverte et de l’action sociale. Retour en images.

Leïla Ouachi, la présidente de l’Association Lagon Bleu, organisatrice du Raid Sahraouiya est particulièrement exténuée ce soir du 4 mars, mais heureuse et surtout émue. Émue d’avoir réussi haut la main la huitième édition de ce raid solidaire, et fière d’avoir rassemblé dans un esprit sportif quatre-vingt dix participantes venues d’horizons différents et réunies autour des valeurs de la solidarité et de l’entraide. Ces sentiments sont partagés par les participantes qui ne cachent pas leur joie d’avoir réussi à se dépasser et à aller au bout de leurs limites pour défendre leur association de cœur. Sportives de haut niveau ou débutantes, militantes associatives ou femmes engagées, elles ont défié avec bravoure les éléments de la nature. Trail de nuit, VTT, Run and Bike, Course d’orientation, Canoë, Course contre la montre et chasse aux indices ont émaillé les six journées de cette compétition. Autant dire que les “raiders” étaient sur les rotules à la fin, mais toutes retiennent cependant, comme elles nous l’ont répété à l’envi, un vrai esprit solidaire, l’entraide, une incroyable ambiance et l’envie d’aller de l’avant, ensemble.

Solidarité et promotion de la femme

Dans la salle de réception du Palais des Congrès de Dakhla où toutes les participantes se sont donné rendez-vous, les sentiments d’amour, d’amitié et de gratitude emplissaient d’ondes positives l’espace. Fierté, reconnaissance, solidarité, entraide, générosité, promotion du statut de la femme, valeurs de sports et combativité étaient quelques-uns des mots qui reviennent sans cesse dans les discours  et les mots des unes et des autres, rappelant le fort impact de cette édition sur l’ensemble des participantes. “Le challenge sportif solidaire Sahraouiya apporte du soutien à des actions et à des personnalités œuvrant pour la solidarité et la promotion de la femme”, résume Leïla Ouachi. Pour la bonne cause, les participantes ont bravé le vent et les éléments de la nature se surpassant et dépassant leurs limites. Cette édition a également connu la participation d’Israël, et un binôme israélo-palestinien a porté bien haut les valeurs de paix, d’entente et d’amour dans le monde.

Des récompenses et des consécrations

La soirée des célébrations a démarré avec l’annonce des gagnantes de l’édition 2022. Pour la première  fois de son histoire, Sahraouiya a récompensé un podium 100% marocain. En première position, c’est le binôme de Honey Bees composé de Dounia Boutaleb & Yasmina Berrada qui a coiffé au poteau 2BeFree. Le binôme composé de Hind Bennis & Rim Benbrahim n’a pas démérité, car seule une minute et quelques secondes les ont séparées de leurs concurrentes. Le duo M (Meriem Messaoudi & Maryem El Kharbouchi) a arraché la troisième place du podium. Les gagnantes ont remporté respectivement des chèques de 20.000, 15.000 et 10.000 DH ainsi que d’autres cadeaux et présents en faveur des associations qu’elles représentent, à savoir SEPanouir (association qui vient en aide aux personnes atteintes de la Sclérose en plaques), Atlas kinder (association d’utilité publique fondée par le Suisse Hansjörg Huber à Tahanaout pour accueillir les enfants abandonnés à Dar bouidar, un village où ils vivent en famille) et l’Association marocaine pour le soutien aux orphelins, veuves et femmes divorcées à Laâyoune. Si les trois équipes vainqueurs ont fait preuve d’une détermination inébranlable pour venir à bout de tous les défis, il n’en demeure pas moins que toutes les participantes ont été de vraies battantes.

La cérémonie de remise des prix s’est poursuivie avec des dons au profit de différentes associations, à l’instar de celle des marraines de cette huitième édition, dont Flora Coquerel et son association Kelina au Bénin, Latefa Cherif et son association Les Amis du Ruban Rose, Aicha Echchenna et son association Solidarité Féminine, l’Association des Femmes Sénégalaises et l’association Taiba des œuvres sociales à Dakhla. L’opération de crowdfunding, réalisée avec l’ensemble des participantes le matin même avait permis de récolter 60.000 DH en faveur de cette association portée par Maymouna Amidan. Plus de 420 adhérents bénéficient d’une multitude de services sociaux fournis par l’association spécialisée dans l’accompagnement des femmes dans les domaines de l’éducation et de la formation, le soutien aux personnes âgées et la prise en charge des orphelins.

La fatigue, le doute, les larmes et la joie ont fortement soudé l’ensemble des participantes qui sont toutes émerveillées par les fabuleux paysages de Dakhla. “C’est toujours une aventure unique, des rencontres exceptionnelles, de l’émotion, du dépassement, de la détermination, des joies, des souffrances, que ce soit côté organisation ou côté participantes… On en ressort différentes chaque fois, plus fortes, grandies et on en redemande”, assure Leïla Ouachi, déjà prête à chausser ses baskets pour la réussite de la prochaine édition. 

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4