Meriem, 20 ans étudiante

Coiffure

Meriem a la chance d’avoir une longue et abondante chevelure qu’elle veut préserver. Pour ne pas gâcher ce volume, Ingrid opte pour un léger dégradé sans effiler, le but étant de donner davantage de forme et de corps aux cheveux. S’agissant de la couleur, elle bannit la décoloration qui vire souvent au roux, et préfère un balayage de couleur à la main. Elle finit par un brushing, tout en veillant à garder le volume et la densité de la crinière de notre étudiante.

Maquillage

Pour ne pas tomber dans l’excès, Ingrid a décidé de jouer sur la lumière. En effet, après avoir nettoyé le visage de Meriem, elle travaille soigneusement son teint en mettant l’accent sur les zones d’ombre comme les ailes du nez, les cernes… zones qu’elle illumine à l’aide d’un illuminateur. Pour les yeux, elle applique un fard à paupières blanc sur sa paupière fixe ainsi que sur le coin intérieur de l’oeil. Quant à la paupière mobile et au coin extérieur de l’oeil, elle y applique un fard à paillettes de couleur mauve. Elle appose ensuite du mascara sur les cils de Meriem. Un coup de blush et une légère touche de gloss viennent finir cette mise en beauté.


Stylisme

Pour cette soirée particulière, Meriem sort le grand jeu en arborant une robe en maille fine noire avec une application dentelle sur les épaules et le décolleté, associée à des leggings en dentelle. Sa tenue est complétée par des escarpins en satin de couleur prune.

L’avis de Meriem

J’avoue que j’avais une certaine appréhension au départ, mais quand je vois le résultat, j’adore !”

Vous avez vous aussi envie de changer de look et de bénéficier d’une journée de mise en

beauté ? Envoyez votre photo et vos coordonnées à [email protected]

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4