Apocalypse bébé

Lucie, l'anti-héroïne, est une de ces looseuses de la féminité qu'aime à décrire la sulfureuse auteur de "Baise-moi".

Détective privée sans réel talent ni ambition, elle est mandatée pour retrouver la piste de Valentine, une adolescente bourgeoise, nymphomane et défoncée, qui a disparu dans la nature. Avec l’aide de “la hyène”, une baroudeuse diabolique aux méthodes radicales, elle mène l’enquête, de Paris à Barcelone, croisant au passage des personnages atypiques, miroir d’une époque égarée. Thriller décalé ou encore polar contemporain tendance satire sociale, Apocalypse bébé tire sur tout ce qui bouge, en aspergeant de vitriol tous les milieux : catholiques, beurs des cités, bien-pensants, bourgeois botoxés… Virginie Despentes, égale à elle-même, porte un regard à la fois tendre et ironique sur tous ces paumés, provocateurs et marginaux enfermés dans leurs obsessions et qui traversent toutes les couches sociales. Accouchant, au final, de “Valentines”, des gosses mal grandis qui paient le prix fort des errances de leurs aînés…

Editions Grasset. Prix Renaudot 2011. H.A.

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4