2 Marocaines récompensées par le Prix 2017 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science

Le programme « Pour les Femmes et la Science » déployé au Maroc depuis 2007 a pris une dimension régionale en 2014 afin d’ouvrir des opportunités nouvelles pour la science et les femmes maghrébines. 5 scientifiques maghrébines, dont 2 Marocaines, ont été récompensées hier à Casablanca.

La Fondation L’Oréal et l’UNESCO ont célébré le 9 novembre le 11e anniversaire au Maroc du programme « Pour les Femmes et la Science » et sa 4e édition Maghreb au cours d’une cérémonie de remise des bourses qui a récompensé cinq scientifiques maghrébines dont deux Marocaines.
Primées pour leur excellence, les cinq scientifiques éminentes ont reçu chacune un prix de 10 000 euros qui honore leurs contributions scientifiques dans des domaines variés.
Les cinq boursières « Pour les Femmes et la Science Maghreb 2017 » sont :
Fatima Zahra Janati Idrissi, de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat, Maroc : ses recherches portent sur la valorisation des huiles essentielles comme modèle de bioressource applicable dans l’industrie cosmétique et alimentaire.
Hanaa Zbakh, de l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan, Maroc : son projet porte sur les substances actives en pharmacologie anticancéreuse et anti-inflammatoire à partir d’algues marines de la côte méditerranéenne marocaine.
Nawel Zaatout, de l’Université de Bejaia, Algérie : son sujet de recherche s’est consacré à étudier les propriétés de persistance des staphylocoques responsables de la mammite bovine.
Ibtissem Guefrachi, Université de Gabès/Université Paris sud 11 : l’objectif principal de ses recherches postdoctoraux porte sur l’utilisation des symbiotiques NCR-like: de la différenciation bactérienne vers l’utilisation comme antibiotiques naturels.

Amel Benanes, de l’Université Manouba en Tunisie : sa priorité est l’identification de nouveaux marqueurs de diagnostic et de pronostic du cancer du sein afin de proposer un traitement personnalisé.
À rappeler que depuis  sa création en 2006, le prix a récompensé 57 femmes scientifiques maghrébines dont 45 marocaines.

Caftan 2024 s'est conclu en beauté après quatre jours de célébration de l'élégance et de la richesse du caftan marocain.
Les détenteurs de passeport marocains peuvent se déplacer librement vers 73 pays étrangers sans besoin de demander un visa. Certaines
Voyager seule représente une façon de goûter à la liberté, de vivre ses envies sans entraves. Nadia Stoti, Travel blogger,
Pas question de s’ennuyer cet été à Casablanca. On s’arme de sa crème solaire, de son plus joli bikini et
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4