Repenser la santé mentale : Une nouvelle approche de soin

La perspective sur la santé mentale a considérablement évolué, reflétant un changement majeur dans les approches de traitement. Le Centre médico-psycho-social (CMPS) de Tit Mellil incarne ce progrès notable. Dans cette interview, Fouad Mekouar, président de l’Association marocaine d’appui de lien et d’initiation des familles de personnes en souffrance psychique (AMALI), nous éclaire davantage sur cette avancée.

Quels sont les aspects les plus remarquables de cette évolution ?

L’une des avancées les plus marquantes réside dans la combinaison des thérapies de groupe aux traitements médicamenteux conventionnels, supervisées par des psychologues cliniciens. Les séances de thérapie en groupe

offrent aux patients un environnement sûr pour exprimer leurs émotions, acquérir des compétences sociales et trouver un soutien auprès de pairs confrontés à des défis similaires. Cette approche holistique a permis d’améliorer considérablement la qualité de vie des patients en favorisant leur rétablissement et leur réintégration sociale.

Quel est le rôle joué par l’association Amali dans ce changement ?

L’association Amali est véritablement le pilier de ce changement positif. Depuis l’inauguration du CMPS, nous avons œuvré sans relâche pour fournir un soutien complet aux patients et à leurs familles. Nos équipes de psychologues cliniciens et d’éducateurs spécialisés organisent des ateliers de psychothérapie et d’animation adaptés aux besoins individuels de chaque patient. De plus, nous offrons le programme de psychoéducation « Profamille » aux familles des patients afin de les aider à mieux comprendre la maladie et à développer des compétences pour accompagner leurs proches dans leur rétablissement.

Comment ces activités sont-elles financées ?

Le développement de cette approche requiert du personnel qualifié, des équipements spécialisés et des fournitures adéquates engendrant des coûts financiers conséquents. Le financement de ces ateliers psychothérapeutiques est essentiel pour assurer la continuité et l’expansion de nos activités. Bien que nous recevions un soutien financier de la part de la province de Mediouna, nous dépendons largement des dons de généreux donateurs aussi bien particuliers qu’entreprises.

En quoi consiste le soutien du public dans cette démarche ?

L’intérêt et l’engagement du grand public envers notre initiative sont des atouts précieux dans cette démarche. Chaque contribution constitue un acte citoyen et participe directement à changer des vies, en offrant aux patients une chance de guérison et de réintégration dans la société. En soutenant notre cause, vous devenez un partenaire dans notre mission humanitaire et contribuez ainsi à bâtir un avenir meilleur pour ceux qui luttent contre les troubles mentaux.

La CGEM a accueilli ce mardi 16 avril une rencontre économique Maroc-Belgique en présence de Aziz Akhannouch, chef du gouvernement
Ce lundi 15 avril 2024 marque l’ouverture tant attendue du Royal Mansour Casablanca. Après 8 ans de travaux minutieux, la
Soins, maquillage, parfums… Notre sélection exclusive pour être à la pointe des tendances !
10 équipages marocains participent cette année au Rallye Aïcha des Gazelles. Les participantes se sont retrouvées hier au château Roselane,
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4