Daniella Rahme : “Aux femmes arabes, soyez audacieuses, soyez authentiques !”

Mannequin, actrice et animatrice de télévision et radio, Daniella Rahme faisait partie des prestigieux invités de la Caftan Week. Une femme talentueuse, libre, courageuse et à la détermination sans faille. Dans cette interview, la star libanaise de 34 ans partage avec nous son parcours, ses défis et ses victoires, mais aussi ses inspirations, offrant une perspective unique sur ce que signifie être une femme arabe dans le monde d’aujourd’hui.

Vous êtes née en Australie. Cela a-t-il eu une influence sur votre vision de la femme arabe et sur votre parcours ?

Bien sûr. En grandissant dans un environnement multiculturel, j’ai appris à apprécier la diversité et la richesse des différentes cultures. Cette expérience m’a permis de comprendre et de valoriser l’identité arabe d’une manière unique, en la combinant avec une perspective occidentale. Mon parcours en tant qu’actrice a été enrichi par cette dualité culturelle, me permettant de représenter et de défendre la femme arabe avec une approche plus inclusive et universelle.

Comment avez-vous réussi à construire votre notoriété ? Quels sont les ingrédients de votre succès ?

Je dirai d’abord  le travail acharné. J’ai toujours tenu à donner le meilleur de moi-même, en travaillant sans relâche pour perfectionner mon art. Ma passion pour le métier d’actrice m’a toujours motivée à aller de l’avant. Je pense aussi que ma capacité d’adaptation a joué un grand rôle dans mon positionnement de manière pertinente en tant qu’actrice. Le réseautage est très important. Ceci permet évidemment de construire des réseaux et des relations durables qui ouvrent constamment des opportunités. Un ingrédient majeur aussi, l’authenticité, être fidèle à soi-même et à ses valeurs résonne avec le public, créant une connexion authentique. Et je dirai enfin la formation continue : je me suis toujours efforcée d’apprendre et d’améliorer mes compétences, que ce soit par des cours spécialisés ou des ateliers de développement personnel. En combinant ces éléments, je pense avoir réussi à construire une  notoriété, mais aussi lui donner les ingrédients nécessaires pour évoluer dans le temps et durer.

 

Le fait d’avoir été Miss Liban Émigrants vous a-t-il aidée dans votre carrière d’actrice ?

Être Miss Liban Émigrants m’a permis de me faire connaître du grand public et des professionnels. J’ai eu l’opportunité de rencontrer et de collaborer avec des personnes influentes dans le milieu du divertissement. Ce titre a également renforcé ma confiance en moi, ce qui est essentiel pour réussir dans le métier d’actrice.

Quels sont les critères que vous mettez en avant dans le choix de vos rôles ?

Plusieurs critères sont essentiels pour moi. Tout d’abord, l’originalité et la profondeur du personnage. J’aime les rôles qui me permettent de me challenger et me dépasser en tant qu’actrice. Ensuite, le scénario doit être bien écrit et captivant, avec une histoire qui résonne auprès du public et qui apporte une certaine valeur ou une réflexion. Je prends également en compte la qualité de l’équipe de production et de la réalisation. Enfin, j’évalue comment le rôle s’inscrit dans ma carrière à long terme. Je cherche des personnages qui me permettent de diversifier mon répertoire.

Votre série “Lelmaout” a rencontré un immense succès. Comment avez-vous préparé ce rôle ?

J’ai pris le temps de bien comprendre le scénario et les nuances du personnage. J’ai travaillé étroitement avec le réalisateur et les scénaristes pour discuter de la vision du personnage et de la manière dont je pouvais l’interpréter au mieux. Pour rendre mon interprétation encore plus authentique, j’ai suivi des séances de coaching avec des experts en jeu d’acteur, ce qui m’a aidée à affiner mon jeu.

Le monde arabe n’a rien à envier aux capitales de mode et du cinéma en Occident. Quelle devrait être la mission des artistes et des célébrités comme vous pour faire rayonner le monde arabe à l’international ?

Nous devons valoriser et promouvoir notre patrimoine culturel en mettant en avant nos traditions, notre histoire et notre art à travers nos œuvres. En intégrant des éléments de notre culture dans nos films, nos séries, nos musiques et nos événements, nous pouvons offrir au monde une vision authentique et positive du monde arabe. Il est également crucial de collaborer avec des talents internationaux et de participer à des projets mondiaux. En travaillant avec des artistes et des professionnels de divers horizons, nous pouvons créer des ponts culturels et montrer que le monde arabe est une source d’inspiration et d’innovation.

Nous devons également utiliser notre notoriété pour plaider en faveur de la diversité et de l’inclusion dans l’industrie du divertissement. En défendant des rôles et des histoires qui reflètent la réalité de notre société, nous contribuons à changer les perceptions et à briser les stéréotypes.

Vous revendiquez dans vos interviews votre célibat. Avez-vous peur de vous engager ?

Revendiquer mon célibat dans mes interviews est un choix personnel qui reflète ma vision de l’indépendance et de l’épanouissement individuel. Ce n’est pas tant une question de peur de l’engagement, mais plutôt une affirmation de ma volonté de prendre le temps de me connaître moi-même et de me concentrer sur mes objectifs personnels et professionnels. Je suis ouverte à l’idée d’annoncer mon engagement à l’avenir, mais cela doit se faire naturellement et au bon moment. L’important pour moi est de trouver un équilibre entre ma vie personnelle et professionnelle, et de m’engager avec quelqu’un qui partage mes valeurs et mes aspirations. En attendant, je profite pleinement de cette phase de ma vie avec optimisme et sérénité.

Être belle a-t-il été un atout dans votre carrière ?

Être belle a certainement été un atout dans ma carrière, surtout dans une industrie où l’apparence joue un rôle important. Cependant, je crois fermement que ce qui m’a vraiment permis de réussir, c’est une combinaison de talent, de travail acharné, et de détermination.

La beauté peut ouvrir des portes et attirer l’attention, mais pour durer et prospérer dans le milieu du divertissement, il faut bien plus que cela. Mon engagement envers mon métier, ma volonté de me perfectionner constamment, et ma capacité à m’adapter à divers rôles et situations ont été des éléments déterminants dans ma carrière.

Avez-vous des complexes ? Vous arrive-t-il de retoucher vos photos ?

Il est naturel de ne pas se sentir toujours parfaitement à l’aise avec son apparence, surtout dans une industrie où l’image est aussi importante. Cependant, j’ai appris à accepter et à aimer mes imperfections, car elles font partie de ce que je suis et de mon intégrité.

En ce qui concerne les retouches photo, il m’arrive de les utiliser pour ajuster des détails techniques comme l’éclairage ou la couleur. Cependant, je veille à ce que les retouches restent subtiles et ne dénaturent pas mon apparence naturelle. 

Quels sont les indispensables de votre dressing ? 

Principalement des pièces intemporelles et polyvalentes qui me permettent de créer des looks élégants et sophistiqués en toute occasion :

Petite robe noire : Un classique absolu. C’est une pièce polyvalente qui fonctionne pour de nombreuses occasions.

Jean bien coupé : Un bon jean, qu’il soit skinny, droit ou bootcut, est essentiel. Il peut être porté de manière décontractée ou habillé avec un chemisier élégant.

Blazer ajusté : Parfait pour ajouter une touche de sophistication à n’importe quelle tenue. Quelles personnalités de la mode admirez-vous ?

J’aen dmire plusieurs. Parmi elles, Victoria Beckham pour son style intemporel, Karl Lagerfeld pour sa capacité à réinventer les classiques et à rester pertinent au fil des décennies, et Elie Saab pour ses créations élégantes et raffinées, célébrant la beauté et la féminité. Je suis également inspirée par Nicolas Jebran que j’admire profondément, pour ses designs audacieux et son talent exceptionnel, qui apportent une touche unique et glamour à la mode contemporaine.

Que pouvez-vous nous dire sur votre visite au Maroc ?

Ma visite au Maroc a été une expérience inoubliable. J’ai eu l’honneur d’assister à un événement prestigieux et de découvrir la richesse culturelle du pays. Porter un caftan traditionnel a été un moment particulièrement mémorable ; je me suis sentie comme une princesse, enveloppée dans l’élégance et le savoir-faire artisanal marocain. Les couleurs vives, les motifs exquis et le confort du caftan m’ont permis de me connecter profondément à cette culture fascinante. De plus, l’accueil chaleureux des Marocains et la beauté des paysages ont rendu mon séjour encore plus spécial. Cette visite a renforcé mon admiration pour le Maroc et m’a laissée avec de merveilleux souvenirs.

Quels messages aimeriez-vous adresser aux femmes arabes ?

Aux femmes arabes, j’aimerais adresser un message de force, de confiance et d’unité. Vous êtes incroyablement talentueuses, résilientes et belles, chacune avec une histoire unique et précieuse. Croyez en vous et en vos capacités, et n’ayez pas peur de poursuivre vos rêves, quels qu’ils soient. Soutenez-vous les unes les autres, car ensemble, nous sommes plus fortes. Que ce soit dans le domaine de l’art, de la science, des affaires, ou toute autre vocation, sachez que vous avez le potentiel de briller et d’inspirer les générations futures. Soyez audacieuses, soyez authentiques, et n’oubliez jamais votre valeur.

C’est dans la douceur de vivre méditerranéenne que New Tangier présente une nouvelle collection fluide, acidulée et résolument décontractée. La
C’est l’été, les températures montent, quoi de mieux que de rester au frais et de binge watcher sur Netflix. Si
Si en 2023 une blessure a empêché, quelques jours seulement avant le début de la saison à Hawaï, "le lion
L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4