Le jardin d’humanité : Un projet ambitieux prend racine en plein désert

Dans un geste audacieux et unissant, Samira Lamkarfed-Toulagui, fondatrice de l’association Pépites d’é-toiles, a lancé le projet du Jardin d'Humanité au cœur du désert d'Erfoud. Cette initiative vise à créer un espace symbolique de paix et d'unité à travers la plantation de palmiers dattiers.

L’événement inaugural, qui s’est déroulé en présence de diverses personnalités, dont Marouan Benabdallah, pianiste concertiste et parrain de l’association, Aurelia Khazan, réalisatrice et comédienne, et Caroline Casadesus, chanteuse lyrique soprano, a marqué le début de cette entreprise visionnaire.

Le projet du Jardin d’Humanité incarne l’engagement de Pépites d’é-toiles à promouvoir l’harmonie et la solidarité au sein de la société. Les palmiers dattiers plantés symbolisent l’espoir d’un avenir meilleur, où les différences sont célébrées et où la diversité est source de richesse. Tel une oasis de paix au milieu du désert aride, symbolisant ainsi l’audace et l’unité.

Cette initiative suscite déjà l’intérêt et l’adhésion de nombreuses personnes, témoignant de l’importance croissante accordée à la construction d’un monde plus inclusif et pacifique. À travers le Jardin d’Humanité, Samira Lamkarfed-Toulagui et son équipe aspirent à inspirer d’autres initiatives similaires, prouvant ainsi que chaque geste, aussi modeste soit-il, peut contribuer à changer le monde.

À Essaouira, ville portuaire au charme authentique et aux remparts crénelés garants d’un devoir de mémoire, l’hôtel Atlas Essaouira Riad
La CGEM a accueilli ce mardi 16 avril une rencontre économique Maroc-Belgique en présence de Aziz Akhannouch, chef du gouvernement
Ce lundi 15 avril 2024 marque l’ouverture tant attendue du Royal Mansour Casablanca. Après 8 ans de travaux minutieux, la
Soins, maquillage, parfums… Notre sélection exclusive pour être à la pointe des tendances !
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4