Tragédie de Mina : Des familles marocaines envisagent une poursuite judiciaire globale

Suite à la mort de leurs proches, des familles marocaines ont décidé d’intenter une action en justice contre l’Arabie Saoudite qu’elles estiment responsable de cette catastrophe.

Une action collective visant à obtenir un dédommagement  de la part des autorités saoudiennes.  L’information a été relayée par trois médias dont le quotidien arabophone Al Massae.  A en croire ce dernier, certaines personnes veulent s’en remettre à un cabinet d’avocats français afin qu’il prenne en charge l’affaire, sauf que la législation hexagonale ne permet cette possibilité que dans des cas bien précis et si au moins l’une des victimes est de nationalité française.  Dans le cas où cette condition n’est pas remplie, les demandeurs sont orientés vers la justice internationale.  Une question se pose ici : quid des juridictions marocaines ? Il est assez étrange en effet que ce collectif  (amazigh d’après Al Massae) ait d’emblée préféré s’en remettre à un cabinet étranger plutôt que de s’adresser à des juristes nationaux. Le dépôt de plainte aura lieu dans les jours prochains dixit  le site francophone Yabiladi, qui laisse entrevoir l’option d’une poursuite à la cours de justice internationale  si et si seulement si l’Irak et l’Iran sont de la partie. L’affaire se corse…

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4