Hakkaoui dans le collimateur

Les féministes montent au créneau au lendemain de l'investiture, par Bassima Hakkaoui, de la commission scientifique chargée du projet de création de la haute instance de la parité.

 Cette mission n’aurait pas dû être confiée au ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, soutiennent les associations féminines. Dans un communiqué, le Printemps féminin pour la démocratie et l’égalité exige une instance indépendante et qui ne soit soumise à aucune idéologie. Pour ce collectif d’ONG, l’autorité de la parité ne peut pas être juge et partie.

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4