Cheb Mami : Et maintenant du plagiat !

Le prince du raï et sa société d’édition vont devoir verser 200000 euros à un auteur algérien pour avoir reproduit les lyrics de 4 de ses chansons.

200000 euros de dommages et intérêts et une réputation de nouveau entachée. La série noire est loin d’être terminée pour Cheb Mami, puisqu’il a été prouvé que quatre de ses tubes phares n’étaient pas de lui. C’est apparemment  à un parolier algérien répondant au nom de Rabah Zerradine que l’ont doit les très fameuses chansons   "Le raï c'est chic", "Madanite", "Ma vie deux fois" et "Gualbi Gualbi". 

Très talentueux mais resté dans l’anonymat, Rabah Zerradine a également coécrit la partie arabe de « Desert Rose ». La comparaison des textes initiaux (fournis par l’auteur) aux  versions  remaniées par la star, a fort heureusement permis au tribunal de première instance de Paris de statuer en faveur de Cheb Rabah qui recevra une indemnisation pour le préjudice moral subi. Bien mal acquis ne profite jamais longtemps…

L’actrice franco-marocaine Nadia Benzakour joue dans le dernier film d’Eric Barbier, « Zodi et Téhu ». Un magnifique conte dans lequel
L’événement Art-Fair est de retour à Marrakech. Ce rendez-vous international pose ses valises dans les salons de la Mamounia, mais
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4