A la une Test quizz

Êtes-vous prête à tout changer ?

Écrit par Khadija Alaoui

Après les vacances, la reprise est propice à une remise en question de sa façon d’être et d’exister. On rêve de changement, mais on n’ose parfois pas franchir le pas. Et vous, êtes-vous prête à changer de vie ? Pour le savoir, faites le test.

1. L’année a été trop fatigante. À votre retour vous décidez que :

q c. Vous cherchez déjà un nouveau boulot

q a. Il est temps de discuter de vos conditions de travail

q b. Vous devez faire avec. Vous avez un besoin absolu de votre salaire mensuel

1. Depuis votre retour de vacances, la valise est :

q b. Pas complètement vidée. Vous n’avez eu aucune minute à vous pour vous en occuper 

q a. Vidée, nettoyée et rangée

q c. Prête pour les prochaines vacances

3. Le tri de vos affaires est systématique :

q a. Non, vous n’y pensez jamais, car vous ne jetez jamais rien 

q c. Vous n’aimez ni le désordre ni entasser les choses

q b. Oui, cela vous amuse de vous débarrasser de vos anciennes fringues

4. Petite, vous rêviez d’être

q b. Mère au foyer. Comme maman, toujours présente pour ses 3 enfants

q a. Astronaute. Un métier qui fait rêver.

q c. Médecin. Vous adoriez votre pédiatre, toujours élégante

5. La dernière fois que vous avez voulu changer de vie :

q c. Vous l’avez fait…

q a. À chaque rentrée

q b. Il y a une éternité

6. Sortir du lit le matin, c’est

q b. Un calvaire

q c. Un vrai plaisir

q a. Sans difficulté

7. C’est décidé, vous quittez tout,

et surtout…

q b. Sa vie entière, pour une autre

q a. Les réunions interminables avec votre boss

q c. Casablanca, pour trois jours à Venise !

8. À chaque votre retour de vacances, vous prenez des résolutions

q c. Non, ça ne vous vient pas à l’esprit

q b. Chaque année, c’est la même

résolution

q a. Oui et vous ne les tenez jamais

9. Chez vous, votre déco…

q b. Il vous arrive de tout changer sur un coup de tête

q a. Vous en changez régulièrement

q c. Vous l’appréciez telle qu’elle est

10. Le stress, c’est ?

q a. Mon quotidien

q c. Par moments

q b. Je ne connais pas.

Résultats du test

Un maximum de “a” : foncez

Dans votre tête, vos valises sont déjà bouclées. Vous avez examiné sous toutes les coutures ce que ce changement peut impliquer au niveau familial, professionnel, affectif, etc., vous avez déjà pesé le pour et le contre, et vous savez que tout changement comporte une certaine prise de risque, et que rien n’est jamais gagné d’avance. Le changement que vous envisagez est désormais arrivé à maturité, alors : foncez.

Conseils : faites confiance à cet appel de vous à vous. Car rien ne vous retient sinon vous-même. De quoi avez-vous peur ?

Un maximum de “b” : un simple rêve

Le concept de changement vous plaît fortement mais davantage dans l’idée que dans les faits. Vous êtes passionnée et vous n’arrêtez pas d’imaginer de nouveaux projets, mais rapidement la flamme s’éteint, et votre motivation tombe comme un soufflet. Il est vrai que rêver à une autre vie, meilleure, vous permet d’avancer dans la vie. En fait, et aussi étonnant que cela puisse paraître, vous aimez la vie que vous menez, et n’avez nulle envie d’en changer.

Conseil : votre optimisme à toute épreuve est le meilleur moteur de votre vie actuelle. Et pour aimer encore plus votre quotidien, autorisez-vous des petites “folies”, comme changer de coiffure, apprendre une autre langue, redécorer votre salon…

Un maximum de “c” : le changement, une hantise

Trop de contraintes, trop de frustrations, trop d’insatisfactions… Vous n’en pouvez plus. C’est certain, vous n’êtes pas du tout faite pour la vie que vous menez, et en même temps vous appréhendez le futur, car vous craignez de prendre les mauvaises décisions, celles qu’on regrette tout de suite après. Ne vous mettez pas trop la pression, et allez-y mollo : procédez par étapes. Apportez des ajustements au niveau de votre travail, de votre vie personnelle, de vos habitudes… Réapprenez à vous faire confiance et à prendre votre destin en main.

Conseil : si vous ne changez pas tout de suite de vie, vous finirez par ne plus pouvoir vous passez d’anti dépresseurs d’ici quelques années. υ

Commentaires

Commentaire