Must see

Le Clubhouse Robuchon ouvre ses portes au Royal Golf Dar Es Salam Rabat

Écrit par FDM

Avec sa terrasse unique et sa vue imprenable sur le golf, le ClubHouse Robuchon est le nouveau rendez-vous incontournable de Rabat pour vivre des moments inoubliables en famille ou entre amis.

Depuis le 15 Juillet 2021, le ClubHouse Robuchon a ouvert ses portes en plein coeur du Royal Golf Dar Es Salam. Un nouveau chapitre dans l’histoire de cette institution de Rabat offrant une toute nouvelle destination culinaire accessible à tous, golfeurs et gourmets.
A la tête de ce nouveau ClubHouse, le protégé de Joël Robuchon, Chef Exécutif Stéphane Coco qui propose un menu savoureux pour le petit-déjeuner, déjeuner et diner. L’essence de la carte révèle le savoir-faire unique de Joël Robuchon à travers une sélection distinctive de recettes élaborées avec des produits locaux de saison pour vous régaler à tous les moments de la journée.
Au petit-déjeuner, vous allez adorer toutes les viennoiseries et pains faits maison. Au déjeuner, offrez-vous une pause gourmande avec une cuisine simple et savoureuse: salades et pâtes légères, sandwichs raffinés, et les incontournables de viandes et poissons. Ne manquez pas la délicieuse escalope de volaille façon ‘Milanaise’ aux copeaux de parmesan et salade de roquette ou encore le fish and chips sauce tartare et coriandre. Pour le dessert, petits et grands pourront se laisser tenter par l’emblématique cheesecake soufflé au citron rafraichi au yuzu ou la collection de glaces et sorbets faits maison. Enfin, au coucher du soleil, profitez de la carte de tapas accompagnée d’un des rafraichissants cocktails signatures.
Avec sa terrasse unique et sa vue imprenable sur le golf, le ClubHouse Robuchon est le nouveau rendez-vous incontournable de Rabat pour vivre des moments inoubliables en famille ou entre amis.

Le ClubHouse Robuchon
Ouvert du mardi au dimanche de 8h30 a 20h
Réservation possible par téléphone au 06.66.71.41.70 / 05.37.66.60.97 ou par email manager@leclubhouserobuchonrabat.com

Commentaires

Commentaire