A la une L'Adresse beauté

Sofitel Agadir Thalassa Sea & Spa : La Pause active

Écrit par Khadija Alaoui

Avec sa décoration blanche épurée, ses soins qui mixent harmonieusement les bienfaits de la thalassothérapie et les rituels ancestraux marocains, l’institut Thalassa Sea & Spa s’impose comme une destination bien-être de premier plan.

Cette adresse lumineuse dédiée au “mieux-être” se divise en deux centres de soins distincts, Thalassothérapie et Spa, dont le trait d’union est un somptueux bassin et un espace de repos face à l’océan où l’immense baie d’Agadir s’offre au regard. C’est le lieu idéal pour se reposer, se ressourcer, reconnecter son corps et son esprit, respirer à plein poumons un bon bol d’air iodé et vivre une remise en forme en toute sérénité. Toutes les conditions sont en effet réunies pour vivre une expérience zen entre art de vivre healthy et happy therapy. Détox, lâcher-prise, échappée sportive ou programme de soins beauté et jeunesse personnalisé ? L’Institut Thalassa Sea & Spa propose cela et plus encore grâce à son concept : La Pause active.

L’approche holistique mise en place s’articule autour de plusieurs axes, dont notamment les soins, la beauté et le sport. Ce sont des expériences personnalisées construites avec le client pour lui apporter le maximum de bienfaits, de confort et de résultats.

Avec La Pause Active, l’Institut propose 13 séjours bien-être de 1 à 6 jours, répondant à 5 objectifs :

 Sérénité pour lâcher prise,

 Énergie pour retrouver la forme,

 Éclat pour rayonner,

 Récupération pour se préserver,

 Détox pour réguler son poids

Dans cette bulle protectrice de ressourcement, des soins experts personnalisés s’associent aux bienfaits de l’eau de mer, revitalisante et anti-stress, riche en sels minéraux et oligo-éléments, pour vous faire vivre des expériences bien-être pour mieux-être.

Sofitel Agadir Thalassa sea & spa Baie des Palmiers, Cité Founty. Agadir.

Informations & réservation : H5242-TH@sofitel.com Tél. : 05.28.38.80.00

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire