A la une Interview

Design : L’univers pluriel de Meryem Lahlou (Interview)

Écrit par FDM

À l’écoute de la nature et de ses moindres subtilités, Meryam Lahlou, architecte d’intérieur et designer, pousse les matériaux jusque dans leurs derniers retranchements et exploite au maximum les canons esthétiques. Sa toute nouvelle collection, actuellement exposée dans son atelier “ML Ateliers” en est la quintessence. Interview.

Racontez-nous votre parcours et ses plus moments les plus forts ?

Je suis liée à l’art à travers la peinture et la photographie depuis ma plus tendre enfance. J’ai eu l’occasion de participer, depuis très jeune, à de nombreuses expositions et concours. J’ai fait mes études supérieures en architecture d’intérieur et en design à l’école Camondo à Paris. Lors de mon parcours universitaire, j’ai eu la chance de travailler au sein du cabinet de l’illustre Jean Nouvel et même de remporter plusieurs prix. Cette expérience m’a beaucoup aidée à explorer davantage les alliances entre divers matériaux bruts (bois, béton, métal, pierre, marbre,…). C’est à cette période aussi que j’avais commencé à orienter davantage mes recherches autour de l’exploration de textures biomimétiques. De retour au Maroc et après l’obtention de mon diplôme, j’ai cofondé mon agence en architecture d’intérieur à travers laquelle j’ai eu l’occasion de travailler, pendant plus de 12 ans, sur des projets de plus en plus importants et variés. Ma passion pour le design m’a par la suite amenée naturellement à créer ma propre collection de mobilier d’intérieur.

Vous venez de lancer votre marque de mobilier d’art. Quelle en est la ligne directrice ?

Mes créations s’inspirent directement de la nature. Pour tenter de reproduire toute l’énergie sauvage de la nature, je privilégie l’utilisation de matériaux bruts dont la texture non linéaire et unique dégage une force sublime. J’aime combiner différentes matières pour en sortir un ensemble harmonieux, et ce sans jamais les dénaturer et en les laissant s’exprimer au maximum. Je multiplie les références dans mes œuvres, tout en remettant constamment en cause les normes acceptées. Mes créations baignent en permanence dans un univers pluriel au sein duquel la nature règne toujours en maître. Mon style se résume à l’alliance de plusieurs matériaux: du brut au métal, en passant par le bois, la pierre, le béton, le marbre…
La fabrication main prime (plusieurs couches de métal et de béton appliquées à la main, ponçage manuel de la matière, travail du marbre, etc.). De la poudre de métal peut être par exemple appliquée à la spatule afin de couvrir les sinuosités du bois et lui donner, volontairement, un relief quasi mécanique.

La peinture, la photographie et le design sont intimement liés dans vos créations. En privilégiez-vous l’une au détriment de l’autre et comment conciliez-vous entre ces trois univers dans vos créations ?
Mes créations s’inspirent directement de la nature, tout en tentant de remettre constamment en cause les normes acceptées. La photographie, l’art, le design et la peinture sont également pour moi d’immenses sources d’inspiration qui sont très complémentaires. Spontanément, ces disciplines viennent nourrir mes projets et me permettent de mieux donner libre cours à mes émotions et à mon imagination, apportant ainsi une richesse supplémentaire à mon travail. La peinture me permet de mieux travailler les formes et les couleurs, tandis que la photographie est plus démonstrative puisqu’elle me permet de capturer un moment T (un instant unique, avec sa lumière particulière et son mouvement propre). Le design regroupe un peu toutes ces disciplines.

Dans quels types d’intérieur imaginez-vous vos créations ?
Pour moi ce qui prime ce n’est pas  le style d’un intérieur mais plus la personne qui choisit la création. L’intérieur reflète le maître de maison. Une prolongation de ses émotions et de son vécu. Elle doit correspondre à son univers et respecter avec harmonie l’espace intérieur.

Quelles sont vos sources d’inspiration dans votre approche du design et de l’architecture d’intérieur ?
Elles sont multiples et très larges. Il peut s’agir d’un beau tableau, d’une architecture, d’une plante, d’un reflet, d’une matière, d’une lumière, d’une musique, d’une émotion, d’une lecture… tous ces éléments sont inspirants. J’essaie également de capter des impressions ou des moments. Je suis en outre très sensible aux œuvres d’architectes tels que Zevacco, André Puttman, Jean Nouvel, etc.

Pour un relooking d’intérieur réussi, quels sont les éléments à mettre en valeur et les faux pas à éviter absolument ?
Pour moi, les mot clé sont “harmonie” et “intemporalité”. Peu importe le style choisi, ces 2 ingrédients sont essentiels pour tout intérieur raffiné et esthétique. Chaque détail doit être soigné. Une belle œuvre par exemple ne doit jamais être surchargée : on doit lui laisser son espace en la combinant avec des éléments subtils qui la laissent s’exprimer et qui la subliment.
L’important est que votre intérieur soit un prolongement de votre personne afin de répondre à vos attentes et vos besoins. Pour que votre espace soit votre havre de paix qui vous apportera bien être, fantaisie et confort.

En ce mois de ramadan, comment imaginez-vous la décoration dans un lieu de vie pour plus de convivialité ?
Il faut qu’elle puisse laisser ce lieu de vie devenir un espace chaleureux et convivial où l’on aime se retrouver et passer des moments agréables et reposants. Ramadan étant un mois de connexion et de spiritualité, je recommande que ce lieu de vie puisse intégrer des éléments naturels et authentiques. Je préconise de favoriser la végétation  qui apportera davantage de fraîcheur, de naturel et d’authenticité. Et pourquoi pas, un magnifique feu de cheminée avec le bois qui crépite, et qui éveille tous les sens. Il s’agit là d’une belle combinaison d’éléments qui nous permettent de mieux nous retrouver et de mieux nous connecter.

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire