A la une fil info

Zéro tolérance pour la maltraitance faite aux enfants

Écrit par FDM

L’ONU a choisi le 4 juin pour être la Journée Internationale des enfants victimes de maltraitance. A cette occasion, les ONG Al Karam et MekkiL’ qui œuvrent à la protection de l’enfance se mobilisent pour dire Stop aux agressions, abus, violence de toute nature dont pâtissent les enfants, en lançant le projet-pilote « Jamais sans mon alarme ». Les détails.

« Zéro tolérance pour la maltraitance faite aux enfants ». C’est sous ce signe que les ONG AL Karam et MekkiL’ lancent une campagne de sensibilisation autour de la maltraitance faite aux enfants. Dans ce contexte, la proposition est d’équiper chaque enfant d’une alarme de poche d’autodéfense. Nul doute qu’un tel dispositif peut épargner des traumatismes et même sauver des vies.

C’est le sens du projet-pilote « Jamais sans mon alarme ». En cas d’agression, les enfants pourront déclencher une sirène de 120 db, une alarme très puissante pour attirer l’attention aux alentours, pour effrayer l’agresseur et le faire fuir par crainte d’être repéré. A terme, l’existence de cette alarme de protection personnelle pourrait dissuader l’attaquant potentiel de passer à l’acte.

 

La première phase-test de l’opération « Jamais sans mon alarme » bénéficiera à 700 jeunes de la région de Marrakech, les premiers bénéficiaires étant les enfants internes et externes de l’ONG Al Karam, des enfants d’écoles primaires et des jeunes des « Maisons de l’étudiant ». La distribution des premières alarmes d’auto-défense se déroulera du 1er au 4 Juin 2021 et sera accompagnée d’un programme d’approche de prévention de la violence à l’école et dans les lieux publics.

Commentaires

Commentaire