Edito

Les résolutions de 2023

Écrit par FDM

“Quelle idée de croire que la vie est un train qui s’arrête à la station bonheur.”

Nous voilà à l’aube d’une nouvelle année… Une année placée sous le signe des grands enjeux! Il faut dire que ces 12 derniers mois ont été pour le moins singuliers. L’année 2022 restera celle de la sortie d’une pandémie qui a exacerbé un certain nombre de questions stratégiques majeures.

Changement climatique, crise économique, guerres géostratégiques, crise alimentaire, tous ces sujets constituaient déjà des thématiques préoccupantes du “monde d’avant”. Qu’en sera-t-il alors du “monde d’après” ? Quelle sortie possible de la crise pour retrouver la stabilité et la croissance ?

Prendre de “bonnes résolutions” dans un tel contexte a-t-il du sens ? Le bon sens nous incite, en dépit de la crise, à redoubler d’efforts et à être plus créatifs. C’est ce qui nous permettra sans doute d’aller de l’avant, d’envisager un monde meilleur où nous pourrons surmonter toutes les crises, relever les défis majeurs de l’heure et vivre en harmonie avec les exigences de notre temps.

La polémique suscitée en Occident par la Coupe du monde de football qui se tient pour la première fois dans un pays arabe traduit cette scission entre deux mondes, ou plus exactement deux approches, l’une se positionnant en tant que défenseuse des droits humains, et la seconde, voulant marquer sa présence et son leadership dans le monde d’aujourd’hui.

Mais quelle que soit l’issue de ce duel, la Coupe du monde de football est le rassemblement par excellence d’une communion planétaire autour du ballon rond. Nos Lions de l’Atlas seront de la partie, et nous osons espérer qu’ils nous feront rêver…

L’année pourrait alors se terminer pour nous sur une note positive, et nous inciter, comme il est de coutume, à prendre ces fameuses “bonnes résolutions”, dans l’espoir que la nouvelle année serait celle du renouveau, et apporterait des choses nouvelles dans notre vie, en fonction de notre propre idéal, de l’image que nous avons de nous-mêmes et de nos objectifs. En effet, le discours ambiant nous pousse sans cesse à nous améliorer. “Sois plus heureux. Sois en meilleure santé. Sois plus intelligent, plus rapide, plus riche, plus sexy, plus productif… ”. Des sommations qui peuvent nous empoisonner la vie, car soyons honnêtes : parfois tout va de travers, et il faut faire avec.

En fait, dans cette injonction se profile une drôle d’image : la vie serait un train qui doit absolument arriver à une station appelée bonheur ou rien, absolument rien de négatif ne doit survenir. Quelle illusion ! Cette chimère nous rend faible devant l’adversité et malheureux dans notre vie. Nous serions assurément plus heureux et plus accomplis si nous acceptons l’idée que la souffrance fait partie de la vie, et que les problèmes ne méritent ni nos émotions négatives ni notre stress, et qu’il faut les affronter avec courage et sérénité.

FDM vous propose un défi de taille en cette fin d’année : vous concentrer sur vous-mêmes, lâcher prise, et faire de 2023 votre année !

Bonne et heureuse année. 

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire