A la une Cinéma

A love to the cinema

Écrit par FDM

Le cinéma a immortalisé des histoires d’un amour impossible, des déclarations enflammées et des scènes de baiser éternelles. Il a également transposé sur grand écran d’incroyables histoires d’amour vraies. On sort les mouchoirs !

Si l’on en croit les statistiques, on ne peut tomber amoureux dans sa vie que 4 fois. On dit même que la probabilité de vivre une histoire d’amour ne serait que d’une chance sur 562. Des chiffres qui font froid au dos, et nous font mesurer combien ce sentiment est précieux. Au cinéma où l’impossible devient possible, et loin des histoires à l’eau de rose, nous avons choisi 5 histoires hors du commun, des histoires intenses, vécues dans la vraie vie.

1. “Breathe”

L’histoire démarre comme un conte de fée. Il est beau, brillant, talentueux, aventurier ; elle est belle comme un cœur, intelligente, déterminée. Ils ont tout pour réussir, mais le destin, cruel, frappe à leurs portes. Lors d’un voyage en Afrique, le mari est soudainement terrassé par la polio. Ses chances de survie sont faibles…

Amoureuse et passionnée, à la fois forte et fragile, l’épouse ne baisse pas les bras. Et l’amour que le couple se porte mutuellement, leur optimisme et leur rage de vivre et de vaincre la maudite maladie décuplent leur courage face à l’adversité. Ce qui leur permet alors de vivre une meilleure vie hors des murs de l’hôpital. Le film, qui dénonce également la condition des handicapés lourds dans les années 60, est inspiré d’une histoire réelle.

2. The Notebook (N’oublie jamais)

Le véritable amour peut durer éternellement. Pour preuve, le magnifique film “The Notebook”, sorti en 2004. Adapté du best-seller de l’écrivain américain Nicholas Sparks, “Les Pages de notre amour”, le film raconte l’histoire d’un amour qui a duré pendant 60 ans, jusqu’à ce que la mémoire sépare le couple. Atteinte de la maladie d’Alzheimer, la femme est placée en maison de retraite, mais chaque jour, son compagnon lui lit le même livre, le livre où elle a elle-même consigné son histoire d’amour, et qu’il lui relit, inlassablement.

L’histoire est vraie. C’est celle d’un couple qui se rencontre dans les années 30, mais issus de milieux sociaux différents, ils sont contraints à se séparer. Ils se retrouvent à la fin de la Seconde Guerre mondiale alors qu’elle s’apprête à en épouser un autre. Leur amour était resté en intact, et en dépit des convenances, ils décident de ne plus se quitter.

3. Je te promets

Dix semaines après son mariage, une jeune femme est victime d’un accident. Quatre ans plus tard, elle se réveille de son coma, et n’a plus aucun souvenir des cinq dernières années de sa vie. Elle a oublié son mari dont elle abhorre le style de vien et se croit encore fiancée à un homme d’affaires toujours amoureux d’elle… Pour la conquérir, le jeune homme doit tout recommencer, comme s’ils venaient à peine de se rencontrer. Le film pose aussi cette question lancinante qui taraude tous ceux qui sont à la recherche de l’âme sœur : un grand amour peut-il naître deux fois ?

“Je te promets” est fondé sur l’histoire vraie d’un couple américain qui, suite à l’amnésie de la femme, se construit patiemment de nouveaux souvenirs. Le couple s’est également remarié trois ans après l’accident, cimentant ainsi pour la seconde fois leur union.

4. Walk the Line

Notre amour est plus chaud qu’un grain de poivre”. Cette petite phrase exprime tout l’amour et la tendresse que le chanteur Johnny Cash nourrit à l’égard de la femme de sa vie, sa complice et sa muse. Et si “Walk the line” revient sur le fabuleux destin de Johnny Cash, l’homme en noir, comme on le surnomme, le film évoque aussi son histoire d’amour avec June Carter, rencontrée pour la première fois en 1955. Mais, rien n’était possible alors entre eux. Il était marié, et ses abus en alcool et autres substances ne facilitaient guère leur relation. Vingt ans plus tard, libre et libéré de ses dépendances, le couple se marie pour ne plus se quitter jusqu’à ce que la mort les sépare. Le 12 septembre 2003, quatre mois après la disparition de June, Johnny Cash décédait des suites d’un diabète. Beaucoup assurent qu’il est mort d’un chagrin d’amour.

5. Amour et amnésie

Basée sur l’histoire vraie d’une Américaine victime d’une rare forme d’amnésie à la suite d’un accident de voiture, la plongeant dans l’oubli des évènements des dernières années, le film raconte l’histoire d’un amour impossible. Seule dérogation à l’histoire initiale où le mari devait prouver chaque matin à sa femme qu’ils étaient bien mariés, images à l’appui, l’histoire portée au cinéma raconte le coup de foudre d’Henry pour Lucy. Il est sous le charme, et quand il l’aborde, il obtient un rendez-vous pour le lendemain. Mais lorsqu’il se présente à l’heure dire, la jeune femme crie à l’agression. Henry découvre l’étrange maladie qui fait oublier à Lucy, chaque nuit, les évènements de la veille. Le jeune homme est obligé de reconquérir chaque jour le cœur de son aimée… 

Pour le meilleur… et le pire

Un homme d’exception : porté par l’amour de sa campagne Alicia, une physicienne du MIT, le mathématicien John Forbes Nash réussit à vaincre sa schizophrénie et ses démons. Il reçoit même le prix Nobel pour son travail. Le couple formé par John Nash et Alicia s’étant séparé après 6 ans de mariage, ils se remarient de nouveaux quelques décennies après. Alicia et John sont décédés ensemble dans un accident de voiture à New York, le 23 mai 2015.

Bonnie & Clyde : ce couple d’amants criminels, follement amoureux, perpètre de nombreux méfaits allant du vol au meurtre. L’escalade de violence et de bain de sang dans laquelle ils se jettent signe l’issue fatale de leur histoire. Pourtant, ils s’aiment, gardant dans ce climat malsain une part d’innocence que l’on décèle dans ces photos où ils sont tendrement enlacés. Une embuscade meurtrière met fin à leur aventure le 23 mai 1934. Ils avaient 23 et 25 ans. L’histoire de ce couple a été portée pour la première fois à l’écran en 1967. D’autres versions ont vu le jour depuis, dont la dernière date de 2015.

Commentaires

Commentaire