A la une Actus

Les choix TV d’Al Oula et 2M pour Ramadan


Une kyrielle de stars combinée à de l’humour, des intrigues et des drames. Les chaînes Al-Aoula et 2M ont concocté une grille des programmes pour le mois de Ramadan qui ravira tous les téléspectateurs.

Les amoureux du petit écran sont servis pour le mois de Ramadan. Les chaînes Al-Aoula et 2M leur ont préparé une grille des programmes mêlant comédies, fictions, téléfilms, divertissements et documentaires. Au menu sur Al-Aoula, cinq programmes quotidiens dont la comédie Ahlam city, réalisée par Mourad El Khaoudi avec Mohammed Khouyi, Nasser Akbab, Fatima Zahra Lahrach, Rajae Latifine et Omar Lotfi. Le pitch ? Après plusieurs années de dur labeur, Zineb achète la maison de ses rêves. Un projet qui se transformera en cauchemar à cause de son voisin, Zaitouni. Mais en dépit de tous leurs désaccords, naîtra une histoire d’amour entre le fils de ce dernier et la fille de la famille Hammadi, de quoi apaiser les tensions et mettre un terme à la rivalité entre les deux clans… ou pas. Réponse :  chaque jour à 18h30. La chaîne Al-Aoula va également nous faire partager la vie mouvementée d’un café, microcosme de la société, à travers la comédie sociale Kehwa ness ness, prévue quotidiennement à 19h10. À l’affiche, Mohammed Bassou, Mohammed Atir, Badia Senhaji. Autre temps fort : la fiction Bnat Alassas réalisée par Driss Aroukh avec Aziz El Hattab, Souad Khoyi, Dounia Boutazout, Mouna Fettou, Sandia Tajdine. À 20h10, les spectateurs découvriront l’histoire d’Aicha et Hanane, deux femmes qui se retrouvent à la rue à cause de leur père. Addict au jeu et à l’alcool, il a tout vendu pour céder à ses vices. La chaîne Al-Aoula  nous donne également rendez-vous chaque jour à 22h15 pour suivre la série Al madi la yamout 2 – Saâd El Ghali et sa famille croyaient en avoir fini avec le cycle infernal de la vengeance dans lequel ils avaient été entraînés- et à 19H30 pour la sitcom Dar l’hna la séparation d’un couple à soixante-dix ans révolus-.

 

 

 

 

Une programmation aussi riche que variée

Au programme également de la chaîne Al-Aoula, des rendez-vous hebdomadaires : Salef Aadra, un drame social réalisé par Jamila El Bourji Benissa qui relate la vie d’une jeune femme, belle et intelligente, dont la vie n’est pas pour autant facile (les jeudis à 22h50), Al bouyout asrar, une série dramatique d’Alae Akaaboune qui conte l’histoire d’un homme d’affaires avide d’argent et de pouvoir (les lundis à 22h45) et Sla w slam de Zakia Tahiri dans lequel on plonge dans le milieu des mariages et du microcosme de la société (les mercredis à 22h45). Tous les dimanches à 22h15, la chaîne Al-Aoula nous propose Moulat al ward, une comédie sociale signée Abdallah Toukouna dans laquelle on découvre l’histoire d’Omar et de sa famille qui se retrouvent totalement démunis après avoir longtemps vécu dans l’aisance. Côté documentaire d’évasion, on embarque à travers Amalay au cœur d’une dizaine de régions marocaines (les mercredis à 23h30), et dans Al Mouggar dans l’univers des moussems (les vendredis à minuit). L’art de vivre à la marocaine sera aussi mis à l’honneur dans Alf mrahba chaque mardi à 22h45. Et ce n’est pas fini ! La chaîne Al-Aoula propose 6 débats et émissions religieuses dont Athar wa nadar, une émission de débat intellectuel et d’analyse contemporaine de la pensée islamique chaque lundi à minuit. Quant au samedi soir, rendez-vous à 22h50 avec Jmaatna zina en compagnie de nombreux artistes chanteurs et musiciens représentant toutes les régions du pays. 

Des fictions qui rassemblent tous les Marocains 

Le programme de 2M s’annonce riche, éclectique, diversifié et valorisant. En effet, la chaîne propose des séries originales et des sitcoms inédites, mais aussi des émissions devenues cultes pour les téléspectateurs. Les nouveautés de cette année ? Deux sitcoms diffusées quotidiennement, réunissant les stars de la comédie nationale. La première est Koulna Mgharba (20h00), réalisée par Safae Baraka et scénarisée par Bouchra Malek, dans lequel on suit  les aléas d’une entreprise qui fait appel à ses meilleurs éléments pour mener à bien un projet dans la région du Nord. Quatre familles, issues de différentes régions du pays, devront cohabiter : Les Stitou, les Dabachi, les Bouchnikha  et la famille Benyounes sont voisins et collègues. Aussi, leur quotidien est impacté par le rapport hiérarchique des protagonistes au sein de l’entreprise ! À l’affiche, Mohamed Khyari, Abdallah Ferkous, Dounia Boutazout, Meriem Zaimi, Nora Skalli, Abdellah Didane, Mouss Maher et Hind Benjbara. La deuxième sitcom est Kissariat Oufella (22h15) réalisée par Rachid El Ouali, qui raconte l’histoire de Sanaa qui décide de reconstruire sa vie, de quitter le restaurant luxueux où elle est second de cuisine et d’ouvrir son propre restaurant pour devenir enfin “le Chef”. S’associant à son frère jumeau, Saad le malchanceux, elle loue un petit local dans une galerie coquette et “ old school” croyant trouver l’Eldorado mais rien ne se passe comme prévu… À l’écran, Nissrine Erradi, Hamza El Filali, Saadia Azgoun, Benaissa El Jirari, Haytam Miftah, El Mehdi Chehab, Hassan Allioui, Meryam Kadmir et Fatine Rahhou. Au programme également, des fictions comme Bab Lbhar (20h45), une série dramatique réalisée par Chawki El Oufir avec notamment Samia Akarriou, Rachid El Ouali, Nora Skalli, dans lequel les téléspectateurs découvriront les secrets de trois familles qui se démènent pour retrouver leurs enfants disparus mystérieusement à Bab El Bhar, une nouvelle résidence luxueuse dans la banlieue de Casablanca. Entre tension autour des terres sur lesquelles la résidence a été construite, trafic d’enfants, kidnapping ou simple fugue, les familles vont rivaliser de patience et de solidarité pour retrouver les enfants perdus… 2M nous donne aussi rendez-vous à 21h15 avec Chahid Kabl Al Hadf de Hamed Aksas Actarus. L’histoire de cette comédie dramatique ? En pleine ascension professionnelle, et au moment où ses pairs lui rendent hommage, Nacer le brillant orthodontiste quadragénaire est pris en photo avec une belle inconnue lors d’un dîner de gala. Les photos sont diffusées à grande échelle sur le web. Nacer se réveille le lendemain chez lui et découvre qu’il est devenu un homme tristement célèbre…

 

Les autres moments forts à ne pas manquer

Et outre la fameuse caméra cachée qui sera au rendez-vous en prime time du ftour à 19h30, 2M propose au public Hdidan et Bent L’Haraz (23h45) avec Kamal Kadimi dans son rôle culte de Hdidan ainsi que deux séries hebdomadaires, Dayzou Lakwam (les lundis à 22h45) qui raconte l’histoire de Nassim, un cuisinier virtuose qui a fait carrière dans de grands palaces en Inde. Suite à la crise mondiale engendrée par la pandémie de Covid-19, il décide de rentrer, avec sa femme Leïla, au Maroc et de participer à la relance du tourisme. Alors que Nassim démarre sa nouvelle aventure à Riad Zamane, prestigieux restaurant gastronomique à Marrakech, il va être victime d’un malencontreux accident : un pot de peinture lui tombera sur la tête, lui causant… la perte de l’odorat et du goût ! Le second rendez-vous hebdomadaire est Dar Selâa (les jeudis à 22h45) de Mohammed Amine Mounna, dans lequel on suit la vie de famille de Lhaj Sellam, artisan et gérant de Dar Selaa à Fès, marié à Naïma avec qui il a 5 enfants. Après son décès, sa femme et ses enfants vont découvrir son infidélité. Leur père avait une deuxième épouse Najwa, avec qui il a eu Samia. Pour ce mois de Ramadan également, la star, Hassan El Fed reviendra sur le petit écran à travers une nouvelle saison de El Fed TV, diffusée juste après la capsule Fin Ghadi, une émission alliant divertissement et culture générale où les animateurs sillonnent les villes du Royaume en taxi (20h30). Bref, gardez la télécommande à proximité !

Commentaires

Commentaire