A la une Actus

“Late For Work”, la marque qui dépoussière les matières et tenues kitch

Écrit par FDM

Le jeune désigner casablancais Youssef Drissi, gagnant notamment du concours « Jeunes Créateurs » d’Afrique du Festival International de la Mode en Afrique (FIMA), présente sa nouvelle collection baptisée « Late For Work ». Interview.

Comment avez-vous pensé votre collection ? 

Ma marque « Late For Work » s’inspire du quotidien de la société. Dans ma deuxième collection, j’ai ainsi voulu projeter ma vision du mix qu’est notre société à savoir kitch et sophistiqué, moderne et poussiéreuse … Aussi, je présente ma version de la manche du costume/chemise. J’ai aussi détourné l’usage premier de la serviette du Raja ainsi que des nappes de cuisines et couettes.  Bref, une réinvention qui remet ces matières au gout du jour grâce notamment aux coupes choisis ou encore à la structure globale de la tenue.

Quelle est votre tenue phare ? 

La pièce phare de ma collection est la robe empire mi tailleur sans manche et mi gros jupon en couverture chinoise. Elle illustre parfaitement le concept de la rencontre et le paradoxe sociétales que j’ai voulu pour ma collection.

 

Avez-vous déjà présenté votre collection ? Quels retours avez-vous reçu ?

Les circonstances actuelles engendrées par la pandémie de Covid-19 ne sont pas simples. Ainsi, pour assouvir tout de même mon désir de présenter cette collection qui m’est chère au grand public, j’ai décidé d’exposer l’ensemble des photos de mon lookbook sur le mur blanc situé en face de la cathédrale Sacré-Coeur de Casablanca. Pour moi, ce choix est aussi en adéquation avec la dynamique propre à Casablanca. Les retours ont été positifs.  

Quels sont vos prochains projets ? 

Je commence déjà à imaginer et à dessiner ma troisième collection. En parallèle, je travaille sur une collection capsule de T-shirts et de polos pour l’été qui sera dans le même esprit que ma marque. Je la dévoilerai très prochainement. Mais mon gros projet, c’est de développer ma marque au niveau international et de « diversifier ma communication » pour atteindre ma cible sur chacun continent…

 

 

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire